Sur Internet, le prix est un élément décisif de la décision d'achat. Aussi, de nouveaux sites proposant gratuitement, mais à grand renfort d'annonces publicitaires, tous les tarifs d'un produit, f...

Sur Internet, le prix est un élément décisif de la décision d'achat. Aussi, de nouveaux sites proposant gratuitement, mais à grand renfort d'annonces publicitaires, tous les tarifs d'un produit, font leur apparition, répondant ainsi à un besoin bien identifié. Directrice générale du cabinet d'études Benchmark Group, Corinne Delaporte indique "les internautes achètent seulement après la quatrième ou la cinquième visite. Pourquoi ? Parce que, entre-temps, ils auront parcouru d'autres sites à la recherche de la meilleure offre". Le site du robot chercheur Mysimon convertit ainsi 15 % de ses visiteurs en acheteurs, soit trois fois plus que sur un site de vente en ligne classique. Progressivement, les grands sites portails ajoutent ce service. Toutefois, ce nouveau service bénéficie surtout aujourd'hui aux consommateurs américains. Les recherches s'appliquent à tout ce qui s'achète sur le web. Les sites peuvent être spécialisés dans une seule catégorie de produits (Killerapp), se limiter à trois boutiques (Bookshopper) ou en parcourir onze mille (Buyer's Index). La recherche aboutit à une liste de prix avec renvoi sur les sites des marchands (Bargainbot), ou à une sélection d'articles de presse, avec la comparaison de leurs caractéristiques techniques (guides CMP et ZDnet). Les sites de ventes aux enchères sont mêmes inclus dans des robots comme Mysimon ou Bidfind. Pour sa part, Acses calcule les taxes et les coûts de livraison à partir du pays d'origine de l'internaute. Yahoo se limite, quant à lui, aux boutiques qu'il héberge pour certains produits. En revanche, il permet à l'internaute de regrouper dans un seul chariot tous ses achats et de régler en une fois. Petits sites et grandes enseignes sont, avec la comparaison de prix, sur un même pied d'égalité. Aussi, pour se défendre, ces dernières bloquent parfois l'accès de leur site aux robots en repérant leur adresse IP. Gérant du site "acheter-moins-cher", Frédéric Lambert explique "la solution est de regrouper les offres dans une base de données mise à jour manuellement. Ainsi, nous n'avons pas besoin de leur demander leur avis". (01 Informatique - 16/04/1999)