Les réclames sur les téléphones devraient fortement augmenter. Elles intéressent d'ailleurs de plus en plus les PME, qui veulent faire des campagnes de proximité.

La publicité sur mobile doit définitivement jouer la carte du local

Les revenus liés à la publicité sur mobile devraient passer de 790 millions de dollars en 2010 à plus de 4 milliards de dollars en 2015, note BIA Kelsey dans une étude. Une aubaine pour les marketeurs et les annonceurs qui y trouvent un nouveau canal de communication privilégié puisque les utilisateurs sont susceptibles d'être touchés à tout moment par la publicité qu'ils leur proposent. Ce sont de plus en plus les entreprises locales, petites et moyennes, qui utilisent cette nouvelle source de communication.

Pour les PME...

Comme le souligne Michael Boland, analyste pour le cabinet, "l'explosion du nombre de mobile, et des retours sur investissements désormais plus facilement quantifiables, devraient ouvrir de nouvelles opportunités pour les grands groupes mais également pour les petites et moyennes entreprises". En effet, la publicité locale devrait représenter près de 70 % des revenus totaux du secteur soit 2,8 milliards de dollars d'ici à 2015.

...Il faut jouer la carte de la proximité 

De plus, avec ce nouvel outil, les entreprises peuvent cibler plus facilement la clientèle locale, notamment grâce à la géolocalisation. Cela leur permet de proposer des offres en temps réel et de s'adapter plus facilement à la demande du client. "Cette tendance oblige les entreprises à bâtir des stratégies complètes en amont afin de toucher un maximum de personnes dans un temps limité" explique Michael Boland. Avant de conclure  : "aujourd'hui le mobile est devenu un outil indispensable pour les marques qui veulent se rapprocher de leur segment de clientèle".