L'indexation et la remontée de morceaux musicaux pourront se faire en fonction des sentiments exprimés par les internautes. Pour qu'elle soit très efficace, les auditeurs du web sont invités à définir cette terminologie sentimentale et acoustique.

L'indexation et la remontée de morceaux musicaux pourront se faire en fonction des sentiments exprimés par les internautes. Pour qu'elle soit très efficace, les auditeurs du web sont invités à définir cette terminologie sentimentale et acoustique.

(cliquez pour agrandir)Reproduire le fonctionnement d'un moteur de recherche pour permettre aux internautes de trouver la musique exacte qu'ils souhaitent entendre. Le tout, sans en connaître forcément le nom du groupe ou le titre du morceau. C'est ce que préparent des chercheurs de l'université de San Diego avec un système informatisé baptisé Listen Game. Le dispositif fonctionne sur la base d'algorithmes capables de comprendre le langage naturel et de rapprocher un morceau de certains mots-clés. Le système, qui nécessite l'intégration d'une importante base de données au préalable pour être plus performant, marche également sur la base de la collaboration.
Perfectionner le système via la collaboration
Cette tour de Babel musicale propose ainsi aux internautes de participer en écoutant des titres puis en en déterminant quels sont les mots les plus adaptés pour définir le morceau. Un système de point attribué aux utilisateurs qui ont trouvé le même mot pour définir une chanson rend plus ludique ce jeu d'un nouveau genre. Selon les chercheurs, les combinaisons de mots avec des chansons ainsi générées par les internautes permettent de rendre le système plus performant et surtout de sélectionner un nombre très élevé de titres. "Nous avons montré que notre système fonctionne", explique Doug Turnbull, un étudiant en sciences informatiques qui participe au projet.
 
Vers la mise en place d'une typologie
 
Pour continuer à développer leur système d'annotation musicale, les chercheurs développent en parallèle de nouvelles applications pour améliorer l'expérience du jeu. Et donc attirer plus de "testeurs-joueurs". La seconde version, toujours gratuite et sans publicités, permettra aux participants de jouer anonymement et de contacter d'autres joueurs en temps réel. Enfin, pour rendre la recherche finale de l'internaute plus pertinente, les responsables du projet annoncent travailler en parallèle à la mise en place d'un vocabulaire de référence.
 
L'Atelier groupe BNP Paribas