bureaux, La Poste expérimente des projets émanant des usagers et de ses services. Sur les 130 établissements postaux de la Creuse, aucun n'est rentable. Aussi, dès sa nomination en mai 1996 comme di...

bureaux, La Poste expérimente des projets émanant des usagers et de ses services. Sur les 130 établissements postaux de la Creuse, aucun n'est rentable. Aussi, dès sa nomination en mai 1996 comme directrice départementale, Annie Billard propose aux partenaires locaux, élus, chambres consulaires, chefs d'entreprise, associations de consommateurs de travailler ensemble pour essayer de trouver des solutions. Actuellement une soixantaine de propositions émanant de la population est en cours de dépouillement. Sur les cinquante propositions recensées par le groupe de travail formé par Annie Billard et ceux venus du terrain, certaines sont en phase d'étude, d'autres en cours de réalisation. Désormais, six bureaux sont dotés de "points services informatiques" (accès libre à Internet et à des logiciels Word ou Excel) et de bornes interactives des chambres consulaires (offres d'emplois, de formation, de reprises d'entreprises ...). Quatre bureaux ou agences délivrent des informations et des billets SNCF. En partenariat avec la radio locale de service public, Radio France Creuse, un CD-ROM de promotion du département et un site Internet ont été créés. Bien que département pilote avec les délocalisations successives des archives CCP et CNE d'Ile-de-France ou la création d'un centre de télévidéocodage, la Creuse veut aller encore plus loin. Ainsi, elle envisage de créer un centre de télésecrétariat pour les particuliers ou les PME de tout le territoire ainsi qu'un service d'interprétariat-minute . (La Tribune - 16/12/1997)