reprise "révisé" de la branche d'édition multimédia de Philips vient d'être annoncé par Infogrames quatre mois après la signature d'un accord de principe. Ce nouvel accord fixe l'intégration au 1er ...

reprise "révisé" de la branche d'édition multimédia de Philips vient d'être annoncé par Infogrames quatre mois après la signature d'un accord de principe. Ce nouvel accord fixe l'intégration au 1er juillet des activités d'édition et de distribution de Philips Média et ne prévoit plus le paiement d'une partie de la transaction en actions. La participation de 13,2 % de Philips dans Infogrames reste donc à un niveau inchangé. Infogrames renonce à la reprise de Leisuresoft (en cessation d'activité) filiale de distribution britannique de Philips Media. Sur la base d'un prix de 191,5 millions de F, la transaction sera entièrement payée cash, financée par Infogrames par une émission d'obligations convertibles en actions dont le montant et les modalités précises ne seront connus que jeudi. Infogrames devient ainsi, avec 3 000 points de vente en direct, leader européen sur le marché de l'édition et de la distribution de programmes interactifs de loisirs. Ainsi Philips apporte à Infogrames, non seulement un catalogue de plus de 500 titres, mais également un pôle de distribution avec les sociétés Bomico (numéro un en Allemagne), Ecudis (numéro un en France). La société Bomico NV pour le Benelux et une prise de participation de 30 % dans le premier distributeur autrichien Dynamic Systems font aussi partie de cet accord. Celui-ci concerne également le groupe anglais Curved Logic, expert en développement sur les machines MMX et PlayStation ainsi qu'une participation dans l'éditeur allemand Sun Flowers (CD-Rom éducatifs). Infogrames estime, qu'à l'issue de ces transferts d'actifs, son chiffre d'affaires devrait dépasser le milliard de F fin 1997. (Les Echos - La Tribune - 09/06/1997)