Les réclames à la télévision incitent les consommateurs à partager et à interagir autour de ce contenu sur les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux prolongent l'expérience de la publicité à la TV

Les entreprises qui font de la publicité à la télévision prolongent désormais de plus en plus leur campagne sur les réseaux sociaux. Il semble en effet que la réussite d'une campagne se joue sur ces plates-formes qui fidélisent les internautes et les invite à réagir sur le contenu posté. D'après une étude menée sur le sujet par E.life en Espagne, les marques comme Mercedes ou Ford qui dépensent le plus en budget publicitaire à la télévision sont également celles qui ont le plus de commentaires sur leur publicité sur les réseaux sociaux.

Complémentarité

La télévision et les réseaux sociaux ne fonctionnent donc pas en vase clos mais sont des médias complémentaires. La télévision fournit de l'audience, touche un panel très large de personnes tandis que les réseaux sociaux donnent la possibilité au client de donner son avis, de commenter et à la marque de lui répondre plus facilement. D'après l'étude, les téléspectateurs et les internautes qui partagent ensuite la publicité sur les plates-formes sociales sont souvent uniques. L'objectif pour les annonceurs est donc de trouver le levier de la viralité, et la télévision est un relais indispensable.

Des différences selon le secteur de la marque  

L'autre constat qui semble se dégager, c'est que les internautes n'ont pas la même sensibilité à partager du contenu en fonction du secteur de la publicité. En étudiant les commentaires postés sur la toile, les analystes du cabinet E.Life se sont également aperçus que les marques du secteur technologique ont l'avantage d'être proportionnellement plus commentées sur Facebook alors même que leurs budgets publicitaires télévisuels sont en général bien moins importants que celles des secteurs traditionnels. Pour autant le retard se comble rapidement.