En 12999, le groupe M6 a réalisé un chiffre d'affaires de 629 millions d'euros (4,126 milliards de F), en progression de 19,6 % par rapport à 1998 et un résultat net consolidé de 77,3 millions d'eu...

En 12999, le groupe M6 a réalisé un chiffre d'affaires de 629 millions d'euros (4,126 milliards de F), en progression de 19,6 % par rapport à 1998 et un résultat net consolidé de 77,3 millions d'euros (507,1 millions de F), en hausse de 25,7 %. La publicité génère un chiffre d'affaires de 39,2 millions d'euros (2,880 milliards de F), soit une progression de 18,1 %. Les autres activités n'incluant pas TPS, mis en équivalence, progressent de 23,1 % à 189,8 millions d'euros (1,242 milliard de F). La croissance des quatre métiers de M6 se poursuit. Seule chaîne généraliste dont la part d'audience a augmenté en 1999 (14,1 % contre 13,4 %), M6 est devenue la deuxième chaîne des téléspectateurs âgés de moins de 50 ans avec une part d'audience de 19 %. Les activités du disque, de l'édition presse, vidéo et du commerce à distance se développement rapidement, profitant du positionnement fort de la chaîne, et représentent près de 30 % de l'activité du groupe. Editeur de cinq chaînes thématiques, M6 développe une offre complète, bien positionnée auprès du public et des annonceurs, dont la diffusion progresse. Avec près de 900 000 abonnés satellite fin mars 2000 et une progression au premier trimestre 2000 supérieure à la même période de 1999, TPS confirme son succès commercial. Les différents sites du groupe M6 ont accueilli en mars près d'un million de visiteurs. Le groupe s'affirme donc comme l'un des acteurs majeurs d'Internet. Au second semestre, M6 lancera une nouvelle marque regroupant un fournisseur d'accès à Internet et des portails de loisirs. En 1999, M6 a pris le contrôle de FUN TV, du Club des Girondins de Bordeaux et filialisé ses activités Internet à travers la création de M6 Web. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 29/03/2000)