Le premier trimestre de cette année s'est révélé décevant pour le groupe sud-coréen. Samsung a en effet enregistré une chute de 15% de ses bénéfices nets, à 1 600 milliards de wons, c'est-à-dire 1,7 milliard...

Le premier trimestre de cette année s'est révélé décevant pour le groupe sud-coréen. Samsung a en effet enregistré une chute de 15% de ses bénéfices nets, à 1 600 milliards de wons, c'est-à-dire 1,7 milliard d'euros. En revanche, son chiffre d'affaires a légèrement progressé de 3% à 14,39 milliards de wons, soit 11,4 milliards d'euros. Pourquoi de tels résultats?
 
Cette baisse des bénéfices est notamment due à une chute du prix des mémoires DRAM et NAND et à une surproduction de celles-ci. Ces facteurs ont ainsi eu pour conséquence "d'effac[er] [les] efforts [de Samsung] de réduction des coûts", a précisé Lee Keon-Hyok, vice-président de la firme coréenne.
 
Le groupe table sur une diminution de 5 à 10% du prix des mémoires DRAM au deuxième trimestre.
 
Par ailleurs, Samsung a souligné que les marges opérationnelles de sa branche de semi-conducteurs de base avaient baissé à 12% au premier trimestre, contre 31% au dernier trimestre de l'année 2006. Et le bénéfice opérationnel de cette division a chuté de 52% par rapport au premier trimestre 2006.
 
Leader mondial dans la fabrication d'écrans larges à cristaux liquides, le groupe asiatique a également déclaré avoir souffert d'une baisse de la demande saisonnière en matière d'écrans plats et, par conséquent, d'une diminution des livraisons.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 16/04/2007)