Les deux éditeurs allemands Intershop, leader mondial des plates-formes de commerce électronique, et SAP, leader mondial des logiciels d'Enterprise Ressource Planning (ERP) viennent d'annoncer la si...

Les deux éditeurs allemands Intershop, leader mondial des plates-formes de commerce électronique, et SAP, leader mondial des logiciels d'Enterprise Ressource Planning (ERP) viennent d'annoncer la signature d'un accord d'intégration. Selon cet accord, les marchands en ligne pourront, à terme, mettre en phase chaînes de production et ventes réalisées en ligne. Voulant devenir leader de l'économie numérique, Intershop veut passer des applications B-to-C (Webs marchands par exemple) aux applications B-to-B impliquant toute la chaîne de production en amont. Les deux éditeurs vont commercialiser un complément logiciel : Intershop Cartridge pour SAP R/3, rendant possible le dialogue entre le logiciel d'ERP R/3 de SAP et la plate-forme Intershop. Avec ses 10 000 plates formes vendues dans le monde, Intershop, dont l'action a augmenté de 20 % dès l'annonce, constitue un nouveau point d'entrée pour SAP qui cherche à diversifier sa clientèle. Pour sa part, en assurant le lien entre B-to-C et B-to-B, Intershop compte ainsi ajouter un chaînon à son offre "économie numérique". Un concessionnaire automobile pourra ainsi par exemple, grâce à l'intégration des ERP avec les logiciels de commerce électronique, non seulement déclencher dans les plus brefs délais la fabrication de la voiture commandée en ligne, mais également commander tous les composants de la voiture auprès des fournisseurs. Directeur technique d'Intershop France, François Weil explique "nous n'avons pas pour l'instant de client qui ait intégré à ce point la logique de l'économie numérique, mais ils y viendront dans les prochaines années" en ajoutant "Intershop souhaite développer un système d'exploitation spécifique de commerce électronique qui soit reconnu universellement et, à ce titre, nous ferons d'autres annonces avec SAP, ainsi qu'avec d'autres partenaires". (Le Quotidien du Multimédia - 15/04/1999)