Selon la 5ème vague du baromètre TV Ipsos-Stratégies sur l’image des chaînes hertziennes, 46 % des téléspectateurs (- 5 points depuis l’an dernier) sont satisfaits de la qualité des programmes ...

Selon la 5ème vague du baromètre TV Ipsos-Stratégies sur l’image des chaînes hertziennes, 46 % des téléspectateurs (- 5 points depuis l’an dernier) sont satisfaits de la qualité des programmes proposés. 52 % des moins de 35 ans, traditionnellement les plus enthousiastes à l’égard des programmes, sont « mécontents » (+ 13 points) et 14 % « très mécontents » (+ 8 points). France 3 consolide sa première position avec 73 % de satisfaits devant France 2 (64 %), suivie par Arte en progression régulière depuis 2001 (63 %), France 5 (61 %), M6 (60 %) et TF1 (54 %). Alors que son image s’était fortement dégradée lors de la précédente vague, Canal + voit son image se stabiliser avec 30 % de satisfaits. France 2 perd 10 points de satisfaction (60 %) chez les moins de 35 ans, alors que M6, séduisant de plus en plus les 35-49 ans (66 %, + 9 points), perd de son adhésion auprès des plus jeunes (15-34 ans). En revanche, France 5 enregistre 65 % de satisfaits auprès de ce public (+ 9 points). TF1 demeure de loin la chaîne préférée pour les journaux télévisés, dans l’univers des jeux (44 %) et dans la télé-réalité (25 %, contre 17 % pour M6, alors que les deux chaînes étaient à égalité l’an passé). TF1 et France 2 continuent à se partager la première place sur les magazines d’informations. Les débats restent le territoire incontesté de France 2. France 5 ne cesse de progresser régulièrement sur ce dernier type de programmes (11 % de citations, contre 3 % en 2000). Arte confirme sa première position sur les émissions littéraires et culturelles aux côtés de France 2, ainsi que sur les documentaires aux côtés de France 5. Canal + et TF1 sont au coude à coude sur le cinéma. Toutefois, Canal + fait la différence pour ses émissions sportives (25 % de citations, contre 20 % pour France et 18 % pour TF1). M6 demeure en tête sur les séries et les fictions américaines. France 3 conserve sa première place sur les émissions pour enfants. Par ailleurs, 44 % des personnes interrrogées sont d’accord avec l’idée que les services proposés par les chaînes de participer au contenu de leurs émissions en composant un numéro spécial ou via SMS « montrent la volonté des chaînes d’être à l’écoute de leurs téléspectateurs », contre 53 % d’avis opposé. Si 40 % des interviewés jugent que ces « services participent à rendre les programmes des chaînes encore plus attractifs », 57 % sont d’avis contraire. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 26/03/2003)