Le Moteur de recommandation de recettes de cuisine en temps réel développé par l'éditeur de logiciel CRM et Analytics, Coheris au sein du programme OPEN FOOD SYSTEM (OFS) a remporté la 2e place du Trophée de l’innovation Big Data 2015 le 11 mars dernier à Paris.

SEB souhaite construire un écosystème autour de la cuisine en ligne

OFS correspond à un projet de recherche d’envergure nationale à l'initiative du Groupe SEB dont l’intention est de « proposer un écosystème de référence autour de la cuisine numérique » commente Luc Baltzli, chef du projet chez Coheris. En s'appuyant sur 3 axes - l'importance du « fait maison » pour les consommateurs, l'exigence de simplicité des recettes et les nouvelles technologies, SEB ambitionne de mettre à disposition des cuisiniers en herbe les contenus et services innovants des secteurs de l'agroalimentaire et de la distribution, le tout en « une solution globale, fluide et sans couture » comme l'explique Agnès Lombois, vice-présidente marketing du groupe. Comment ? En permettant aux usagers de se voir proposer très rapidement des recettes adaptées aux profils alimentaires de leurs convives (une intolérance au gluten par exemple) via une plateforme accessible sur support mobile puis commander et payer via cette même interface les ingrédients nécessaires que l'usager ne possède pas, à distance au supermarché du coin. (en effet, la plateforme sait déjà ce que les armoires du clients contiennent grâce aux données issues de son compte client au supermarché). Voici le type de services que le Groupe SEB entend pouvoir fournir aux usagers.

Angès Lomblois, vice-présidente marketing du Groupe SEB et Nicolas Valance, pilote du projet d'innovation Open Food System 

Transformation digitale, univers des objets connectés et big data, telles sont les thématiques que le programme OFS, fort d'un budget initial de 21 millions d'euros, cherche à couvrir depuis son lancement en 2012. Le Moteur de recommandation de recettes de cuisine développé par Coheris dans ce cadre, qui sera disponible en ligne dans moins d'un an, fonctionnera comme un moteur de recherche classique, mais en plus performant. En tant qu'utilisateur, j’accède au moteur de recherche via la plateforme internet d'OFS, j'entre ma demande comme je le ferai sur Google et s'offre à moi plusieurs liens vers des sites internet. En quoi est-ce une solution plus performante que Google ou la barre de recherche de Marmiton ? Le produit développé par Coheris est à même de proposer des recommandations pertinentes car il compile des données sur l'utilisateur issues de sources diverses : les objets connectés (pour connaître ses comportements d'usage), la navigation web, notamment sur les sites communautaires (afin d'identifier ses goûts et préférences), et son profil.

La notion d'écosystème de la cuisine numérique

  L'écosystème de la cuisine numérique créé par OFS, Crédits : Groupe SEB http://www.openfoodsystem.fr/le-projet-de-r-d

Un projet collaboratif centré sur l’expérience consommateur

En plus de cela, le moteur de recommandations se perfectionne au fur et à mesure qu'on l'utilise via la technologie du machine learning. Le tout pour une expérience des plus personnalisées. L'outil va même plus loin que la simple technologie de recommandation, il a aussi pour but d'« introduire des changements de comportements alimentaires et orienter le consommateur vers une meilleure alimentation », explique Luc Baltzli en l'orientant vers des recettes saines par exemple. Pour l'heure, les acteurs qui coexistent sur le marché - Marmiton, 750g, etc. - proposent un catalogue riche de recettes de cuisine mais ces sites ne sont non seulement pas personnalisés mais ils nécessitent aussi de l'internaute qu'il soit proactif voire qu'il surfe sur plusieurs sites à la fois pour trouver ce qu’il recherche exactement. De surcroît, sur la page de la recette consultée figurent des liens vers d'autres recettes souvent peu en rapport avec la recherche initiale.

La collaboration avec Coheris présente de nombreux atouts pour le Groupe SEB qui bénéficie ainsi de leur expertise dans le data mining et le data analytics  mais aussi de leurs compétences dans le développement de logiciels. Nathalie Rouvet Lazare, PDG de Coheris, note d’ailleurs que les entreprises de tous secteurs peuvent être concernées par cette technologie. « Aujourd’hui, nombre d’entreprises se demandent comment tirer profit du big data, comment faire pour innover en termes de produits et/ou services et proposer une expérience utilisateur meilleure. La personnalisation constitue un enjeu clé au cœur des attentes des consommateurs qui doit donc se retrouver dans la stratégie des entreprises pour amener plus d’engagement ». SEB avec OFS s'inscrit dans cette démarche.

Coheris remporte un des prix du Trophée big data 2015

          Coheris remporte le 2e prix du Trophée de l'innovation big data 2015, Crédits : Coheris

Attirer de nouveaux clients et développer de nouveaux objets connectés

Le Moteur de recommandation étant accessible à tous, SEB entend engager ses consommateurs et attirer de potentiels nouveaux clients. Un processus qui n'est pas sans rappeler le positionnement de certaines marques avec leur application mobiles comme Nike Training Club. Gratuit, sans rapport direct avec la vente de produits tout en restant dans le secteur pour servir une logique de long terme.

Dans le domaine de la nutrition, SEB s’est déjà lancé dans la commercialisation d’appareils de cuisson intelligents, comme Nutricook un autocuiseur connecté, sensés préserver les bienfaits des aliments. Avec Open Food System dont le moteur de recommandations en est une des expressions, le leader mondial du petit équipement domestique fait un pas de plus. Le fruit de l’association avec Coheris permettra sans doute de créer un cercle vertueux pour le groupe: « avec cet outil, non seulement nous sommes à même de proposer des recommandations qui font de plus en plus sens, donc d’améliorer l’expérience du l’usager, de nourrir son engagement et enfin d’aider SEB à développer des objets connectés toujours plus performants ».

Lauréat il y a 3 ans déjà de l’appel à projets « Projet de recherche et de développement structurant des pôles de compétitivité » du Programme d’Investissements d’avenir soutenu par Oseo, Open Food Systems promet de présenter un très bon bilan en 2016, date à laquelle il prendra fin.

Rédigé par Pauline Canteneur