Le phénomène Second Life prend une nouvelle ampleur. Le créateur de l'univers virtuel aux 2.5 millions d'utilisateurs enregistrés (pour environ 250 000 pratiquants), Linden Lab, vient d'ouvrir le...

Le phénomène Second Life prend une nouvelle ampleur. Le créateur de l'univers virtuel aux 2.5 millions d'utilisateurs enregistrés (pour environ 250 000 pratiquants), Linden Lab, vient d'ouvrir le code source du logiciel Viewer, qui permet aux membres d'accéder, d'évoluer et d'interagir sur la plate-forme.
 
Si Linden Lab continuera de développer le logiciel, les membres ayant des compétences informatiques ainsi que les développeurs pourront améliorer les contenus préexistants et créer de nouvelles fonctionnalités. Celles-ci devront être validées par la communauté. La société table également sur une correction plus rapide des bugs internes.
 
Philip Rosedale, p-dg et fondateur de Linden Lab, estime que "le choix de l'open source est la décision la plus importante que nous avons prise en sept ans de développement. Et si cette décision d'ouvrir notre code est un pari très osé, elle reste en totale adéquation avec le principe de création communautaire de Second Life".
 
L'initiative pourrait avoir du succès: dans le magazine Fortune, Philip Rosedale explique qu'environ 15% des résidents écrivent du code, et 7 millions de lignes de nouveau code seraient éditées par semaine, dans le but de modifier certaines applications mineures.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 10/01/2007)