Le matraquage publicitaire fait ses preuves ! SFR compte 300 000 abonnés 3G depuis la fin du mois d'août. SFR se flatte d'avoir une politique "offensive"...

Le matraquage publicitaire fait ses preuves ! SFR compte 300 000 abonnés 3G depuis la fin du mois d'août. SFR se flatte d'avoir une politique "offensive".

Le groupe met en avant ses avantages concurrentiels par rapport à Orange : la baisse du prix des portables 3G (à partir de 49 euros), un accès à la 3G dès le forfait à 22 euros, un accès exclusif en France pour les clients prépayés, l'intégration d'appels illimités dans tous les forfaits.

SFR avait lancé son offre 3G grand public en novembre 2004, soit un mois avant son grand concurrent Orange. Didier Quillot, directeur général Orange France avait lancé jalousement, pour expliquer le retard d'Orange : "Le lancement de SFR a été précipité et ce lancement apporte une pseudo 3G"

SFR constate une forte croissance des usages 3G. Les chiffres sont impressionnants. 30 000 titres musicaux téléchargés au mois d'août, c'est-à-dire un multiplication par deux depuis le mois de mai. L'opérateur se vante également d'avoir le plus grand catalogue musical de morceaux à télécharger (500 000 morceaux). 400 000 sessions TV-Vidéo ont été réalisées au mois d'août sachant que SFR propose une offre de 38 chaînes de télévision en direct.

Qu'en est-il de la couverture du territoire, point majeur de différenciation entre SFR et Orange ? En décembre 2004, Orange annonçait que sa couverture serait de 40 % de la population française contre 38 % pour Orange. Aujourd'hui SFR accélère le déploiement de sa couverture. En septembre, SFR couvre 50 % de la population et prévoit 60 % pour décembre. Mais Orange revendiquait sur les zones couvertes, une meilleure qualité de couverture grâce à une combinaison entre UMTS et Edge et prévoyait 80 % pour la fin de l'année.

Rappelons que Edge est une technologie intermédiaire plus rapide que le GPRS (200 Kb/s) et qui ne nécessite pas une refonte des infrastructures. Il faudra attendre le communiqué de presse d'Orange pour en savoir plus.

SFR confirme donc ses prévisions pour la fin de l'année : 500 000 abonnés. L'opérateur compte sur le potentiel des fêtes de fin d'année pour atteindre ses objectifs.

(Atelier groupe BNP Paribas- 13/09/2005)