Siemens, leader du secteur électronique/électrotechnique, et i2 Technologies viennent de conclure un accord de partenariat stratégique afin d’accélérer la mutation de Siemens en «e-Business Company»...

Siemens, leader du secteur électronique/électrotechnique, et i2 Technologies viennent de conclure un accord de partenariat stratégique afin d’accélérer la mutation de Siemens en «e-Business Company». Récemment lancée par Siemens, cette initiative devrait permettre à la société de réaliser des économies de plusieurs milliards de dollars dans les prochaines années. Les logiciels eBusiness de i2 vont permettre à Siemens de piloter et d’optimiser sa supply chain partout, dans toute sa globalité, ainsi que de normaliser et d’améliorer tous les processus impliquant ses clients et ses fournisseurs. Siemens bénéficiera de la contribution d’i2 en matière de réduction des dépenses d’achats directs et indirects, de réduction des stocks, de développement de nouveaux produits, d’amélioration de la qualité des produits et d’amélioration de l’efficacité des achats et des ventes. Siemens standardisera, au cours des trois prochaines années, la plate-forme i2 tradeMatrix et sa suite de solutions eBusiness sur l’ensemble de ses unités de production et de vente, en s’appuyant sur les services de gestion de contenus (catalogues) et de consulting de i2. Siemens a lancé son programme eBusiness en mai 2000 en créant un centre d’e-Excellence, chargé de coordonner et d’accélérer la mutation de toutes les activités de Siemens dans le monde vers le e-Business et d’aider chaque unité à réaliser d’ambitieux objectifs d’augmentation du chiffre d’affaires et de réduction des coûts. Dans le cadre de ce contrat, Siemens a acquis les licences de la suite de solutions et de services de i2, déployées progressivement dans les trois prochaines années. Couvrant des dizaines d’unités opérant dans près de 200 pays, le projet est considéré comme l’un des plus importants de l’histoire du eBusiness. C’est aussi, le plus gros contrat signé à ce jour par i2. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 20/10/2000)