Jugera-t-on bientôt la responsabilité publicitaire ? Six annonceurs, au nombre desquels la Française des jeux, AOL ou Neuf Telecom, sont poursuivis par les promoteurs du film Les Choristes pour...

Jugera-t-on bientôt la responsabilité publicitaire ? Six annonceurs, au nombre desquels la Française des jeux, AOL ou Neuf Telecom, sont poursuivis par les promoteurs du film Les Choristes pour avoir placé des bandeaux de publicité sur des sites proposant des liens pour le téléchargement d'œuvres culturelles protégées par le droit d'auteur.
 
Sorti le 17 mars 2004, le film Les Choristes était disponible sur les principaux réseaux de P2P quelques semaines seulement après son arrivée dans les salles. Le réalisateur du film, Christophe Barratier, son producteur, Jacques Perrin, le distributeur et leurs syndicats respectifs ont décidé d'attaquer en justice les annonceurs ayant posé des publicités sur des sites proposant de télécharger illégalement Les Choristes pour complicité de délit de contrefaçon.
 
"Le principe de cette action n'est pas d'obtenir une réparation financière, mais quelque chose qui serait plutôt de l'ordre de l'exemple, du symbole", explique Christophe Barratier. Plutôt que de s'attaquer aux particuliers, les ayant droits fustigent la stratégie commerciale "cynique" d'annonceurs qui apportent un "vernis de respectabilité trompeur pour les internautes" en cautionnant par leurs publicités des sites de nature illégale.
 
Au terme de la première audience, qui s'est tenue hier, les plaidoiries ont été renvoyées au 15 mars prochain. Les annonceurs devraient arguer du fait qu'ils n'ont pas choisi les sites sur lesquels leurs publicités allaient figurer, rejetant ainsi la faute sur les régies publicitaires qui n'ont, pour le moment, pas encore été mises en cause.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 26/01/2006)