Celui qui a ''inventé'' le walkman il y a 25 ans ne compte pas se laisser si facilement marcher sur les pieds par Apple et son iPod. Sony a fait savoir qu'il préparait pour la fin de l'année un...

Celui qui a "inventé" le walkman il y a 25 ans ne compte pas se laisser si facilement marcher sur les pieds par Apple et son iPod. Sony a fait savoir qu'il préparait pour la fin de l'année un baladeur numérique "qui sera beaucoup plus performant que le iPod d'Apple" . Selon Kunitake Ando, le directeur général de la firme nippone, l'ambition est même de revenir à la première position dans le secteur de la musique portative. Une perspective qui serait portée par la compréhension de ce qui fait le succès d'Apple : la simplicité et l'intuitivité.

L'ambition de Sony ne s'arrête pas aux baladeurs. Elle va même jusqu'aux confins de l'échange de musique sur les réseaux de peer-to-peer. Cette fois-ci, la déclaration est signée du président du groupe, Nobuyuki Idei. Exprimant son opinion sur les réseaux P2P, le PDG de Sony a ainsi déclaré : "Il n'est pas admissible de voler de la musique, c'est comme dérober une bouteille dans un rayon, c'est illégal...".

Seulement, la vision de M. Idei ne prône pas l'interdiction des réseaux d'échange. Lui souhaite bien plutôt profiter de l'engouement pour le téléchargement en ligne, et créer un système qui contraigne les internautes à reverser un pécule aux ayant droit : " Il faut pouvoir récupérer de l'argent à chaque transfert ".

Dans le monde du téléchargement P2P tel qu'entrevu par Sony, il faudrait que tous les acteurs s'accordent sur un format de droits numériques (DRM = Digital Rights Management) qui permette de verrouiller les fichiers audio et de contraindre les internautes à payer pour les ouvrir. Le projet doit être encadré par le consortium Coral, créé en octobre 2004 et qui réunit d'ores et déjà HP, Intertrust, Panasonic, Philips, Samsung et Sony.

(Atelier groupe BNP Paribas - 21/02/2005)