Selon une récente enquête de Symantec Corp, spécialiste de la sécurité Internet, réalisée par InsightExpress auprès de 1 000 utilisateurs, le « spaming » pose un problème croissant au domicile ...

Selon une récente enquête de Symantec Corp, spécialiste de la sécurité Internet, réalisée par InsightExpress auprès de 1 000 utilisateurs, le « spaming » pose un problème croissant au domicile comme au travail. Les utilisateurs sont confrontés à une croissance constante du nombre de spam qu’ils reçoivent au quotidien. Si l’on veut continuer de profiter des avantages de l’informatique en ligne, il faut résoudre le problème des courriers électroniques non sollicités. 37 % des personnes interrogées reçoivent plus de 100 courriers spam par semaine, au domicile ou à leur bureau. 63 % reçoivent plus de 50 messages spam par semaine. Pour 69 % des personnes interrogées, ces messages nuisent aux utilisateurs de courriers électroniques. 77 % de ceux ayant des enfants de moins de 18 ans craignent ou sont très inquiets de voir leurs enfants lire les messages spam. 84 % sont d’accord pour dire que les messages spam leur font perdre du temps. 65 % consacrent chaque jour plus de dix minutes à traiter ces messages, 24 % plus de vingt minutes par jour. 38 % des personnes interrogées considèrent les messages pornographiques et autres contenus de type inconvenants comme étant les plus inquiétants. Pour 36 %, la suppression ou le désabonnement aux messages spam demande trop de temps. L’utilisation de ressources e-mail et informatiques limitées, la difficulté de se désabonner ou de bloquer les messages, leur caractère non sollicité et indésirable arrivent au troisième rang des inquiétudes. 74 % des personnes interrogées déclarent que le nombre de messages spam qu’ils reçoivent augmente, tandis que 14 % seulement déclarent qu’il baisse. 42 % avouent n’utiliser aucun filtre spam, tout en reconnaissant que ces messages constituent un problème actuel et croissant. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 09/01/2002)