L’essor de l’économie de partage couvre un périmètre de services chaque jour plus vaste. La startup Stylebee propose une application à la manière de Uber, mais pour des services de beauté.

Stylebee, une application pour des services de beauté sur demande

 

L’assaut des services à la demande de particulier à particulier via des applications mobiles se fait ressentir dans la plupart des grandes villes. L’utilisation des Smartphones et de la géolocalisation permet d’offrir des services de manière plus pratique et plus efficace. Un nombre croisant de consommateurs sont prêts à payer plus cher pour avoir plus de commodité et gagner du temps. Ainsi, Stylebee vient de lancer sur l’Apple Store une application qui offre aux consommateurs des services de beauté sur demande. L’entreprise s’adresse en grande partie aux professionnels qui ont un emploi du temps chargé et ne sont pas nécessairement en mesure de se rendre dans des salons de beauté pendant les horaires d’ouverture conventionnelles. La flexibilité des horaires et la proximité du service qu’offre l’application répondent également aux besoins de dernière minute en vue d’un événement par exemple.

Des services à domicile sur demande

Stylebee répertorie des professionnels proposant une variété de services allant de la coupe de cheveux pour hommes, femmes, au maquillage, aux divers soins etc. Chaque service offert par l’application a un prix standardisé et il est possible d’effectuer une réservation rapidement, même quelques heures avant. Le service met en relation le client avec le professionnel à proximité, qui viendra avec ses propres outils pour travailler sur place, au domicile ou au bureau des clients. La plupart des professionnels sur cette plate-forme sont référencés comme des artisans de qualité et recommandés par divers particulier et autres professionnels. Ils passent par un processus d'intégration qui est utilisé pour évaluer leurs compétences et leur professionnalisme, ce qui est un gage de confiance d'autant plus important qu'ils se rendent au domicile des clients. Comme les autres services « peer-to-peer », les clients peuvent évaluer leurs prestataires et vice versa. Ce service est aussi l’opportunité pour ces professionnels d’avoir une source de revenus complémentaire.

Un modèle de service de plus en plus populaire

En s’inscrivant dans l’économie de partage entre particuliers, Stylebee dépend de la volonté des professionnels qui souhaitent offrir leurs compétences pendant leur temps libre. De plus en plus de startups créent des services similaires, généralement comparés au précurseur Uber, l’application qui connecte des conducteurs avec des passagers. Récemment, la startup californienne Washio a crée une application sur le même modèle, mais concernant un service de pressing à domicile et sur demande. Dans la même idée, Beeline Bikes a lancé un service mobile de réparation de vélo. L’atelier se trouve dans un camion qui se déplace au domicile ou au bureau des client en fonction des demandes et répare leurs vélo en mois de 45 minutes, le temps d’une course. Les startups Postmates et WunWun en offrant un service de livraison à domicile, via une application mobile, sur demande, de particulier à particulier et adaptant leurs prix cette fois ci en fonction de la demande, se rapproche encore plus du modèle économique de Uber. Ces modèles d’entreprises qui rencontrent un franc succès aux Etats-Unis, ne reçoivent pas toujours le même accueil par les autres gouvernements, tel que la France par exemple. Pour sa part, Stylebee lancé depuis septembre 2013 à Los Angeles compte s’étendre dans les prochains mois dans la région de la baie de San Francisco.

Rédigé par Manon Garnier
Journaliste