Au-delà de comparer le prix, les consommateurs français veulent connaître les recommandations d'une communauté qui a déjà testé un produit ou un service. Cela réoriente souvent l'acte final.

"Sur un comparateur, la communauté joue un rôle dans la décision d'achat"

Interview de Camille Dauvergne, Directrice commerciale de Ciao France, comparateur de produits en ligne.

L'Atelier : Sur un comparateur, le client est-il sensible à l'avis de ses pairs ?

Camille Dauvergne : Tout à fait, on remarque d'ailleurs que cela a des conséquences importantes sur l’acte d’achat du consommateur.  Tout du moins sur notre site, qui au départ, était une plate-forme d’échanges d’avis de consommateurs.  La seconde étape a été de donner la possibilité aux consommateurs de passer des commandes. Désormais, Ciao est un réseau social d’échange d’informations autour de produits divers et variés. Pour les chiffres, le site s'appuie sur une communauté de près de  600 000 personnes en France qui donnent leur point de vue sur les produits de chaque catégorie.

Quels sont  les enjeux pour les vendeurs ?

Aujourd’hui le comparateur est un passage important pour les marques. Nous leur fournissons en effet un catalogue de clients qualifiés, déjà intéressés par leurs produits sur lesquels ils ont donné près de 900 000 avis au total. Nous sommes donc un vecteur important de trafic. Les comparateurs comme Ciao leur permettent également de récupérer des données sur leur produits, de comprendre ce qui plaît au client et ce qui ne lui plaît pas. En effet nous avons remarqué que dans près de 80 % des cas, après avoir lu l’ensemble des commentaires postés sur une gamme de produit, les consommateurs n’achèteront pas celui qu’ils avaient en tête en arrivant. Cela oblige donc les entreprises présentes sur notre site à  inclure de plus en plus dans leurs stratégies les commentaires postés par les Internautes. C’est une véritable base de données pour les marques.

La montée en puissance du smartphone et des réseaux sociaux vous oblige donc à vous adapter …

En effet et c’est pour cette raison que nous avons décidé de lancer version de notre site facilement consultable sur un smartphone. Le consommateur peut directement donner son point de vue qu’il soit dans la rue, dans le bus ou bien chez lui. Cela permet de récolter encore plus d’informations et c’est également pour cette raison que nous travaillons à l’intégration efficace des réseaux sociaux dans notre propre plate-forme de comparaison. Nous avons en effet lancé un compte Twitter et la page Facebook devrait suivre rapidement. Le but est de générer du trafic, d’aller chercher des utilisateurs de Facebook qui n’ont pas encore l’habitude de comparer.