La télévision s'installe sur nos mobiles. Nokia et Motorola viennent d'annoncer qu'ils allaient travailler ensemble à la diffusion d'émissions de télévisions grâce à la technologie DVB-H (Digital...

La télévision s'installe sur nos mobiles. Nokia et Motorola viennent d'annoncer qu'ils allaient travailler ensemble à la diffusion d'émissions de télévisions grâce à la technologie DVB-H (Digital Video Broadcoast-Handheld). But de la manœuvre : éviter tout problème de compatibilité entre les technologies utilisées.
 
Désormais, les clients pourront visionner la télévision sur les réseaux des deux groupes. Pour Rob Bero, le directeur de la division Broadcast Technologies chez Motorola, "les opérateurs envisagent la télévision sur mobile comme un nouveau service attractif pour leurs abonnés et l'interopérabilité sera un élément clé pour le développement rapide de telles offres". D'ailleurs, les abonnés se sont déclarés prêts à s'acquitter de la somme de 5 à 10 euros chaque mois pour bénéficier de ce nouveau service.
 
En rendant leurs réseaux compatibles, les deux opérateurs mondiaux, qui à eux deux représentent plus de 55% des téléphones portables vendus dans le monde - 33% du marché pour Nokia et 22% pour Motorola - répondent à une véritable demande : selon le cabinet de recherche Informa, plus de 50 millions de téléphones DVB-H devraient être vendus à travers le monde en 2010.
 
Le DVB-H est une technologie de diffusion hertzienne des programmes qui, utilisée dans la télévision numérique terrestre, se distingue par sa faible consommation énergétique, une option intéressante pour des batteries de mobiles à la longévité encore peu importante.
 
Seul problème : le DVB-H ne serait pas efficace pour une diffusion "indoor", la réception étant faible à l'intérieur des habitations. Or, selon les retours d'expériences des opérateurs, une grande partie des utilisateurs souhaitent profiter de cette technologie chez eux.
 
L'avenir de la télévision combinera t-il DVB-H et satellite? Pour le moment, les opérateurs espèrent que les revenus générés par ce service de télévision mobile compenseront la baisse des services vocaux traditionnels. Place à l'image!
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 12/09/2006)