Développé par France Télécom avec deux banques "partenaires", le Crédit Agricole et la BNP, le service de commerce électronique sur Internet TéléCommerce sera lancé en mai prochain. Comme l'explique...

Développé par France Télécom avec deux banques "partenaires", le Crédit Agricole et la BNP, le service de commerce électronique sur Internet TéléCommerce sera lancé en mai prochain. Comme l'explique Dominique Pasquet de France Télécom "Le rôle des banques partenaires est double. D'une part, elles assureront la gestion des contrats commerçants et le traitement des opérations monétiques, jusqu'à l'élargissement prévu en janvier 1999 à un second cercle de banques, les commerçants présents sur TéléCommerce devront détenir un compte, soit à la BNP, soit au Crédit Agricole. D'autre part, elles joueront un rôle de promotion active de TéléCommerce auprès de leurs clients entreprises et particuliers". Un accord-cadre a été passé entre France Télécom, la CNCA et le Cedicam qui assurera le traitement monétique. Chaque Caisse régionale sera libre d'adhérer à TéléCommerce. TéléCommerce s'appuie sur la plate-forme de back-office de commerce électronique Transact d'Open Market interopérable avec tous les logiciels de commerce électronique permettant la création de boutiques virtuelles. France Télécom assure les travaux d'intégration, IBM se chargeant du développement des interfaces entre Transact et les réseaux monétiques français "TéléCommerce est un back-office qui permettra d'intégrer tous les protocoles de paiements sécurisés en ligne au fur et à mesure de leur disponibilité sans que le commerçant ait à modifier son installation. Ainsi, le service sera lancé avec le protocole SSL, puis SET, C-SET et/ou le protocole issu de la convergence des deux, e-Comme, le PME ... seront intégrés. Notre principe est d'adopter les standards du marché". La solution France Télécom de micro-paiements permettant des paiements à l'acte de petits montants par débit groupé sera opérationnelle dès septembre. En phase de test avec une "petite dizaine de commerçants" depuis décembre 1997, TéléCommerce devrait compter dès son lancement 15 à 20 boutiques. (Technologies Bancaires - mars 1998)