Les consommateurs utilisent la télévision en même temps que leurs appareils mobiles. C’est pourquoi la publicité télévisée devrait davantage promouvoir les achats de produits ou de services via une plateforme mobile.

La télévision, cet écran qui pourrait bien cibler les individus multitâches

La télévision malgré son ancienneté demeure un média largement utilisé. En parallèle, on constate un accroissement du nombre d’achats effectués depuis un téléphone portable. C’est pourquoi, pour inciter les consommateurs à faire davantage d’achats sur mobiles, les annonceurs doivent mieux exploiter la puissance de la publicité télévisuelle. Une étude menée par Interpret "Utiliser efficacement des écrans multiples : le rôle de la télévision dans les achats mobile" révèle en effet que près de neuf propriétaires de smartphones ou de tablettes sur dix ont effectué une transaction commerciale depuis l’un de ces appareils dans le courant de l’année dernière, bien que l'influence de la télévision ne soit actuellement pas particulièrement forte sur les actes d’achats depuis un terminal mobile. Dans cette étude, 65% des personnes interrogées déclarent avoir déjà acheté un produit physique ou un service, et 61% d’entre elles indiquent que cet achat a été réalisé depuis un mobile à la maison. Ce qui laisse à penser qu’elles sont davantage susceptibles de regarder la télévision dans ce type de situations. Seuls 26% procèdent à une transaction commerciale lors de déplacements et 13% depuis leur lieu de travail.

Développement de l’industrie publicitaire

Aucun contenu ou publicité diffusés via la télévision ne sont le principal moteur des achats faits par l’intermédiaire de la téléphonie mobile. Le bouche à oreille, le contenu et la publicité en ligne les devancent toujours. Pourtant, étant donné que la majorité des téléspectateurs utilisent les appareils mobiles tout en regardant la télévision, les annonceurs ont tout intérêt à promouvoir leur produits ou services par ce moyen. C’est ce que défend Jason Lau, directeur de la stratégie et de l’analyse chez Interpret : "Si l'industrie publicitaire n’investit pas maintenant, elle risque de ne plus pouvoir bénéficier de l’élan actuel du marché". En outre, plus de la moitié des personnes interrogées affirment que la télévision impacte sur eux. De plus, un pourcentage encore plus élevé estime que les annonceurs pourraient faciliter l’acte d’achat de quelque chose qu'ils ont vu à la télévision via leur terminal mobile. Même les appels à action sur mobile sont couronnés de succès, comme ceux effectué par les œuvres de bienfaisance, par exemple. Dans ce secteur précis, la télévision contribue au fait que les donneurs reversent de l’argent à ces associations. Et 21% d'entre eux n'avaient jamais donné à un organisme de bienfaisance par d'autres moyens.

Méthodologie

Pour son étude, Interpret a examiné comment et pourquoi les consommateurs utilisent des appareils mobiles pour faire des achats, et dans quelle mesure les médias, surtout la télévision, sont des pilotes dans le processus d'achat. Pour ce faire le cabinet a interrogé 314 personnes âgées entre 18 et 65 ans, toutes propriétaires de smartphones et d’un téléviseur. Leur enquête s’est également intéressée aux divers moyens de paiement que ces consommateurs utilisent. C’est la carte de crédit qui est la plus plébiscitée à 65%, suivi du portefeuille virtuel (PayPal, Google Wallet) à 36%. Mais 52% de ceux qui ont effectué un achat depuis ces portefeuilles en ligne, l'avaient déjà fait avec une carte de crédit.