La startup Allemande a levé 2.1 millions d’euros en Serie A afin d’ouvrir son service de crowdtesting pour applications aux petites entreprises et développeurs, dans un périmètre européen plus large.

Testbirds, ouvre le crowdtesting d’applications pour petites entreprises et développeurs

Le crowdtesting, correspondant à la pratique du crowdsourcing de la phase de test, soit à l’élaboration de test de logiciels et divers prototypes à de larges groupes de personnes, principalement via des canaux en ligne. Le crowdtesting remporte un franc succès car il permet d’administrer des sondages et connaitre des avis d’une plus grande population de consommateurs pour des coûts moins élevés, et une qualité souvent meilleure que les techniques de tests traditionnelles. Suivant cette tendance, la startup allemande de crowdtesting, Testbirds, propose aux entreprises, d’externaliser la phase de test de leurs applications mobiles auprès d’un important réseau de testeurs européens. La startup qui vient de lever un financement de 2.1 millions d’euros de Serie A auprès de la société de gestion de fonds d’investissement en capital risque, Seventure Partners, se prépare à étendre son activité, avec le lancement d'une application Android gratuite pour les développeurs et petites entreprises. Cette application appelée BirdFlight profite du retrait imminent de TestFlight de la plate-forme Android, à la suite de son acquisition par Apple.Testbirds prévoit également de sortir une version en 'self-service'.

Un vaste réseau de testeurs en Europe

Testbird possède un réseau de plus de 25 000 testeurs dont la plupart sont basés en Europe. Ces testeurs ont pour objectif de détecter les bugs des applications et apporter leurs avis sur l’interface d’utilisateur par exemple. Parmi le réseau Testbirds, il y a plus de 35 000 appareils capables de mettre des applications natives et Web à l'épreuve, alors que toutes les plateformes OS mobiles peuvent être couvertes par le réseau. Les testeurs de Testbirds sont rémunérés par projet, après avec reçu, accepté et remplis l’invitation pour participer à un test. Ils peuvent aussi recevoir des revenus supplémentaires en fonction du nombre de dysfonctionnements qu’ils trouvent. L’entreprise à actuellement environ 150 clients dans de nombreux domaines incluant de grands médias, des banques et des compagnies d'assurance, avec par exemple BMW, Audi, Red Bull et Allianz. La startup possède quatre bureaux en Europe, et une équipe de 30 employés. En plus de son activité de base de test d’applications mobiles, Testbird résume les résultats des clients tests et apporte des recommandations afin d’améliorer l’efficacité des applications. Il joue ainsi également un rôle de consultant et offre des services de gestion de projet.

Cibler les petites entreprises et développeurs

Testbirds prépare le lancement d’une version en self-service de son offre dans les prochaines semaines. Nommé BirdFlight, ce nouveau service, n’inclue pas les options de gestion de projet, ni de consultation stratégique, afin de rendre son service abordable pour les petites entreprises et les développeurs. Aujourd’hui, 70-80% des clients de l’entreprise sont allemands. En plus de l’addition de nouvelles options et niveaux de services, le nouveau financement reçu par Testbirds va également permette à l’entreprise d’étendre son réseau à travers l’Europe. Aux Etats Unis, le marché du crowdtesting d’applications est dominé par Applause (plus fréquemment nommé uTest) qui a levé 43 millions de dollars en Serie E en janvier dernier. Applause ambitionne de toucher le marché européen, mais Testbirds y est déjà implanté et possède une base de testeurs et clients solides. Applause, qui est un acteur puissant du marché, pourrait éventuellement vouloir acheter Testbirds pour arriver à ses fins.

Rédigé par Manon Garnier
Journaliste