Après l'Iran, c'est au tour de la Thaïlande de censurer la plate-forme de partage de vidéos américaine YouTube sur son territoire. Le gouvernement thaïlandais a ainsi décidé de bloquer l'accès au site tant que celui-ci n'aura pas retiré une vidéo de...

Après l'Iran, c'est au tour de la Thaïlande de censurer la plate-forme de partage de vidéos américaine YouTube sur son territoire. Le gouvernement thaïlandais a ainsi décidé de bloquer l'accès au site tant que celui-ci n'aura pas retiré une vidéo de 44 secondes se moquant du roi du pays, Bhumibol Adulyadej.
 
Cette vidéo consiste en fait en un montage de différentes photos truquées représentant le monarque avec un costume de clown ou avec un nez rouge. "Nous leur avons dit combien ce clip était offensant pour les Thaïlandais mais ils [YouTube - NDLR] ont répondu qu'il y avait bien pire sur le président Bush et ont décidé de le laisser", a déclaré à l'agence de presse Reuters le ministre thaïlandais des Communications, Sitthichai Pookaiyaudom.
 
YouTube s'est dit déçu de cette décision et a indiqué qu'il "se penchait sur le problème". En effet, tant que cette vidéo n'aura pas été retirée de la plate-forme, YouTube demeurera bloqué.
 
Cette vidéo est même considérée comme un crime de lèse-majesté en Thaïlande, où on ne plaisante pas avec la personnalité du roi. Ce crime est ainsi passible de 15 années d'emprisonnement.
 
A quand une campagne contre la caricature sur YouTube?
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 05/04/2007)