La TNT est bientôt chez presque tous les Français. Ils seront 85% à pouvoir recevoir les 18 chaînes d'ici la fin de l'année. La télévision numérique terrestre (TNT), qui vient de souffler sa...

La TNT est bientôt chez presque tous les Français. Ils seront 85 % à pouvoir recevoir les 18 chaînes d'ici la fin de l'année. La télévision numérique terrestre (TNT), qui vient de souffler sa première bougie (le 30 mars), remporte en effet un succès encore plus important que prévu. Aujourd'hui, 2,519 millions d'entre nous la reçoivent et passent du coup plus de temps devant leur poste. En moyenne 4 heures 16 minutes et plus de temps devant les nouvelles chaînes.
 
Dès le lancement de la TNT, le succès est fulgurant. Le développement de cette télévision numérique devrait encore s'accélérer, puisque le prix des adaptateurs est en train de baisser. Jusqu'à présent il fallait débourser une centaine d'euros, on en trouve aujourd'hui à moins de 50 euros.
 
Il y a, pour l'instant, deux choses qui fâchent à propos de la TNT. Ceux qui habitent dans des immeubles collectifs et qui ont la télévision via le câble en service gratuit : pour eux pas de TNT à moins de débourser beaucoup d'argent. Puis il y a des zones géographiques où il est impossible de recevoir cette TNT. Pour eux le CSA a promis de trouver une solution. L'objectif reste à terme d'avoir une couverture à 100 % du territoire pour pouvoir détrôner la télévision analogique.
 
D'ici mars 2007, l'installation de 115 émetteurs de plus devrait permettre une meilleure couverture du territoire. Mais ce ne sera pas encore suffisant pour faire de la TNT " l'offre télévisuelle démocratique de tous les Français" selon les mots de Marc Pallain, président du groupement Télévision numérique pour Tous, qui regroupe une bonne partie des 18 chaîneS de la TNT. C'est pourquoi, 300 à 500 nouveaux sites terrestres d'émission sont prévus, pour un coût d' un million d'euros.
 
Selon la troisième étude semestrielle de l’agence spécialisée NPA Conseil sur le développement de la TNT en France, 92 % des Français, soit 24 millions de foyers, devraient recevoir la télévision numérique fin 2011.
 
Et si les 18 chaînes de la TNT ont déjà séduit les foules (en moyenne 4 heures et 16 minutes de temps en plus devant les nouvelles chaînes), il se pourrait bien qu'elles fassent des petits. La France compte peu de chaînes locales comparée à d'autres pays européens, mais la TNT pourrait changer la donne et permettre, en multipliant les canaux disponibles, l'apparition de nombreuses télévisions locales. C'est en tout cas le voeu du CSA, qui devrait lancer bientôt un appel d'offres pour une chaîne à Paris et six autres en Ile-de-France.