La startup a mis au point un logo qui s'affiche sur les publicités de marques partenaires et qui permet d'acheter le produit en envoyant simplement un SMS. Elle gère toute la partie paiement et livraison.

Pour encourager l'achat d'impulsion depuis des publicités, quel que soit le modèle de son téléphone, et sans donner ses coordonnées bancaires, Mobil Express a mis au point un système d'intermédiation basé sur le SMS. Classiquement, la startup, rencontrée à l'occasion de Startup Turkey, ajoute un petit encart sur l'ensemble des publicités des marques partenaires, qu'il s'agisse de journaux, de réclames télévisuelles, de bannières Internet, d'affiches. Chacune indique un court numéro (3570) à composer, ainsi qu'un code (par exemple ABC123). Il suffit ensuite au consommateur d'envoyer un SMS au numéro, en y ajoutant le code, tout opérateur confondu. Il reçoit en retour une demande de confirmation, reprécisant le produit, le prix et le délai de livraison. S'il y répond par l'affirmative, il est ensuite livré directement. Un système de code qui permet aussi d'étendre le système aux réclames radio. Quand il s'inscrit au service, le client indique ses coordonnées bancaires - toutes sont normalement acceptées, et son adresse.

Simplifier l'achat d'impulsion

Mobil Express fait alors le lien avec les marchands, à qui il autorise la transaction et indique l'adresse. "Le service est gratuit pour le consommateur, ce sont les marchands que nous facturons", indique à L'Atelier Tunc Berkman, partner de l'entreprise. La commission étant de 5 à 35 % du prix du produit, en fonction de sa rareté. Fait intéressant : si une personne souhaite acheter un produit mais n'est pas cliente, elle peut quand même envoyer un message. Son numéro est basculé vers un centre d'appel, qui le contacte, et sur lequel il peut laisser - sur un serveur vocal - ses informations personnelles. L'achat peut alors être effectué. Le système est désormais enrichi d'une option QR code, afin de réaliser ces transactions également quand on possède un smartphone et que passer par une application simplifie le processus. Le but étant, souligne Tunc Mehmet Berkman, de devenir l'intermédiaire capable de répondre à l'ensemble de ces besoins.

Une version en ligne

C'est d'ailleurs dans cette optique que l'entreprise a aussi lancé une déclinaison online de son service. Comme Paypal, il est possible de régler son panier d'achat en cliquant sur l'onglet Mobil Express. Là encore, un SMS valide la transaction. Cette option est moins inédite, mais va dans la logique de ne proposer qu'une solution unique aux individus, quel que soit leur canal d'achat. Pour le moment, Mobil Express revendique 30 partenaires offline, et autant en ligne. La startup est également en train de signer un partenariat avec un opérateur pour faciliter la création d'un portefeuille mobile. Lancée l'année dernière, elle comptabilise 5 000 clients en Turquie. A noter que d'autres startup comme Slingshots proposent des solutions dans la même veine : cette dernièrepermet de rassembler au sein d'un même panier des produits proposés à l'achat par des marques différentes.

Rédigé par Mathilde Cristiani
Head of Media