Alors que le succès de la TV via le réseau UMTS (3G) confirme l'intérêt du grand public, SFR, Nokia, Canal + et Towercast viennent de rendre publics les résultats de la première expérimentation...

Alors que le succès de la TV via le réseau UMTS (3G) confirme l'intérêt du grand public, SFR, Nokia, Canal + et Towercast viennent de rendre publics les résultats de la première expérimentation grand public de la télévision sur mobile par réseau hertzien, lancée en septembre dernier.
 
Menée auprès de 500 abonnés SFR ou Canal +, munis d'un terminal Nokia 7710 doté d'un module DVB-H (Digital Video Broadcast Handheld), cette expérimentation permet de mettre en lumière un certain nombre d'usages.
 
Alors que les testeurs regardent environ 20 minutes par jour la télévision sur leur mobile, 68 % d'entre eux se déclarent selon SFR prêts à souscrire un abonnement tel que proposé lors de ces essais pour 7 euros par mois ou plus.
 
73 % des testeurs se disent satisfaits. Ils regarderaient en moyenne la TV 20 minutes par jour, plutôt au domicile (50 %), dans les transports (14 %) ou sur leur lieu de travail (12 %). Dans la journée, trois périodes de forte utilisation ont été remarquées : le matin (9h/10h), le midi (13h/14h) et le soir (20h/22h). L'offre de contenus satisferait 80 % des testeurs, qui ont plébiscité les programmes d'information, de musique, de divertissement et de sport.
 
"Les testeurs les ont ainsi particulièrement apprécié de même que la taille de l’écran sur lequel était diffusé le bouquet de chaînes et de radios. Par ailleurs, l’usage majoritaire de la TV au domicile met en évidence l’importance d’assurer une couverture de très bonne qualité à l’intérieur des bâtiments d’où le choix d’un mode de diffusion particulièrement robuste et efficace ce que permet parfaitement la norme DVB-H", explique l'opérateur mobile dans son communiqué.
 
Actuellement, les offres de TV sur mobile accessibles au grand public transitent par le réseau UMTS (3G), en mode point par point : un point d'émission pour un point de réception, ce qui induit d'importants frais de fonctionnement. Pour démocratiser ces usages et réduire les tarifs des services de TV sur mobile, il est important de passer à un mode de diffusion similaire à la TV hertzienne : un émetteur pour x récepteurs, ce que permet la norme DVB-H.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 28/02/2006)