L'équipe dirigeante de l'éditeur Ubisoft n'a de cesse de se creuser la tête pour trouver une parade à l'approche hostile de son concurrent américain Electronic...

L'équipe dirigeante de l'éditeur Ubisoft n'a de cesse de se creuser la tête pour trouver une parade à l'approche hostile de son concurrent américain Electronic Arts. Cette fois-ci, le spécialiste se lance dans les jeux de sports, un genre qu'il avait jusqu'à présent boudé pour lui préférer des titres de tir tactique, de stratégie et des jeux pour enfants.

Dans un premier temps, Ubisoft a signé une licence exclusive avec Vijay Singh , l'actuel joueur de golf numéro 1 mondial, pour produire un jeu de golf inspiré de son style convaincant et agressif. Ensuite, l'éditeur a annoncé avoir racheté , pour un montant non divulgué, la technologie, des outils et du code source des jeux de sports d'équipes de Microsoft Game Studios.

KLe package comprend notamment NHL Rivals (hockey), NFL Fever (football américain), NBA Inside Drive (basketball) et MLB Inside Pitch (baseball).

Autant dire que pour Electronic Arts, qui a pris une participation de 19,9 % au capital du français en décembre dernier, le coup est dur. Ubisoft semble rechercher depuis cet événement diverses issues pour faire face à la montée en puissance de son concurrent américain. Déjà au mois de janvier, à l'annonce de ses résultats, le PDG Yves Guillemot avait évoqué des "alliances, avec des acteurs du jeu vidéo ou même des sociétés du monde du divertissement".

A ce sujet, lire aussi :

Ubisoft se défend d'Electronic Arts avec des perspectives de rapprochement (21.01.2005)

Ubisoft / Electronic Arts : un nouveau feuilleton ? (06.01.2005)

Electronic Arts premier actionnaire du français Ubisoft (20.12.2004)
(Atelier groupe BNP Paribas - 02/03/2005)