Le débarquement du système d'exploitation Firefox, lance par la fondation Mozilla, n'est pas une bonne nouvelle pour le secteur de la publicité en ligne. Adtech, une société allemande spécialisée...

Le débarquement du navigateur Firefox, lancé par la fondation Mozilla, n'est pas une bonne nouvelle pour le secteur de la publicité en ligne. Adtech, une société allemande spécialisée dans l'e-marketing, vient de rendre publique une étude qui montre que les utilisateurs de Firefox sont bien moins enclins à cliquer sur des publicités que les utilisateurs d'Internet Explorer.
Aux mois d'octobre et de novembre, Adtech a ainsi mesuré que seuls 0,11 % des utilisateurs de Firefox avaient cliqué sur des publicités. Dans le même temps, 0,5 % des internautes sous Internet Explorer l'avaient fait.
Quelles sont les raisons qui expliquent ce décalage ? Adtech estime que les utilisateurs de Firefox ont des habitudes de navigation particulières : ce sont des internautes confirmés, qui ne se laissent pas "berner" par une publicité qui par exemple ressemble à une boîte de dialogue. Les utilisateurs d'Internet Explorer seraient plus nombreux à cliquer sur des publicités par erreur.
Deuxième raison : Firefox inclut une fonction de blocage des pop-ups. De son côté, Internet Explorer version 6 offre la possibilité à ses utilisateurs d'installer eux-mêmes un plug-in qui prend en charge cette fonctionnalité. Adtech remarque ainsi que 0,44 % des internautes sous IE 6 cliquent sur des publicités, contre 0,53 % des utilisateurs de la version 5.5.
Le secteur de la publicité en ligne a bien du souci à se faire, avec la montée en puissance d'Internet Explorer version 6 et celle de Firefox. D'autant qu'il y a une quinzaine de jours, des spécialistes en sécurité Internet ont découvert qu'une faille "iframe" dans Internet Explorer, avait permis à des pirates d'attaquer les internautes via des bannières de publicité vérolées... Voilà qui devrait couper l'envie des quelques internautes qui le font encore à cliquer sur des bannières publicitaires.
(Atelier groupe BNP Paribas - 07/12/2004)