Un service en ligne permet de mettre les capacités de stockage et de connexion des ordinateurs personnels au service de l'hébergement de sites. La définition de noms de domaine est également au programme...

Un service en ligne permet de mettre les capacités de stockage et de connexion des ordinateurs personnels au service de l'hébergement de sites. La définition de noms de domaine est également au programme. 
 
Héberger un site Internet depuis son ordinateur familial est désormais possible avec Purplenova. Ce service en ligne, tout juste lancé par Infinishare Technologies, propose en effet au grand public de transformer n'importe quel ordinateur en véritable serveur hôte. Il permet en outre d'héberger tous types de contenus Internet sous un nom de domaine préalablement défini par l'utilisateur. Principalement destinée à une utilisation individuelle, cette solution d'hébergement "personnelle" peut également être employée dans le cadre de l'entreprise.
 
Transformer son disque dur en serveur hôte
 
On peut par exemple imaginer une PME assurant ses relations clients ou partenaires via ce nouveau service. "Les connexions haut débit devenant de plus en plus rapides et fiables, et les machines de plus en plus puissantes dont les gens disposent, à la maison comme au bureau, Purplenova consacre l'hébergement illimité depuis les ordinateurs des utilisateurs finaux. Les utilisateurs rentabilisent bien mieux leur investissement en terme de connexion et d'équipement informatique en hébergeant eux-mêmes des sites, des albums, leurs playlists et autres documents", a déclaré Milind Pandit, responsable marketing.
 
Héberger en toute simplicité
 
Le principe de Purplenova est de simplifier le plus possible le procédé d'hébergement. La publication de contenu y est aussi simple qu'un "glissé déposé" selon Infinishare Technologies. L'entreprise avance également l'argument de la sécurité à la faveur de son service d'hébergement. L'utilisation du service Purplenova pourrait ainsi se faire en toute quiétude à l'abri de dispositif anti-malware et autres attaques Internet. Seul le contenu préalablement sélectionné par l'utilisateur pourra évidemment être accessible en ligne, y compris via les moteurs de recherche les plus populaires. Pour ce qui est du contenu d'ordre privé, un dispositif de mot de passe est prévu. 
(Atelier groupe BNP Paribas - 10/09/2007)