Narrowcast et TN Sofres Interactive ont réalisé une étude auprès des internautes et des professionnels pour apporter un éclairage sur l’utilisation et les enjeux du streaming en France aujourd’hui. ...

Narrowcast et TN Sofres Interactive ont réalisé une étude auprès des internautes et des professionnels pour apporter un éclairage sur l’utilisation et les enjeux du streaming en France aujourd’hui. 52 % des internautes français connaissent ou ont déjà utilisé le streaming. Ce sont surtout des hommes, des étudiants, ayant moins de 35 ans, acheteurs en ligne et gros utilisateurs d’Internet. 59 % des 48 % d’internautes n’ayant jamais utilisé le streaming sont des femmes, 58 % des retraités/inactifs, 61 % ont plus de 35 ans, 57 % sont de petits utilisateurs d’Internet se connectant moins d’une fois par mois et 54 % n’ont jamais acheté en ligne. 66 % des internautes utilisent le streaming pour les bandes annonces/films/clips, 40 % pour la radio, 37 % pour les publicités (TV, étrangères), 31 % pour les news, 21 % pour l’e-mail vidéo, 14 % ex æquo pour la présentation des produits et les évènements sportifs, 6 % pour les vidéos d’entreprise, 3 % pour les conférences/débats et 2 % pour la formation à distance/e-learning. 75 % des internautes interrogés pensent que le streaming n’est pas un effet de mode et qu’il est utile. 75 % d’entre eux jugent que le streaming apporte un confort indéniable d’utilisation. 71 % des internautes préfèrent visiter un site utilisant le streaming plutôt qu’un site en étant dépourvu. Par ailleurs, 63 % estiment qu’un site marchand utilisant le streaming leur donnerait davantage l’envie d’acheter en ligne. 81 % des responsables de contenus de sites web interrogés utilisent le streaming pour leur site web: 56 % pour les bandes annonces/films/clips, 56 % pour les vidéos d’entreprise, 51 % pour les news, 44 % pour présenter des produits, 44 % pour les conférences/débats. 21 % des professionnels jugent que le streaming est un nouvel outil de communication original et efficace, 15 % un outil de fidélisation des visiteurs. Toutefois, la diffusion de contenus audiovisuels nécessite des ressources importantes chez le diffuseur, pour le récepteur et aussi à chaque nœud (notamment le fournisseur d’accès qui peut limiter le flux de données). 28 % des sites utilisant du streaming proposent aujourd’hui des émissions de divertissement et 20 % souhaitent le développer à l’avenir. L’e-mail vidéo (+ 18 %), l’e-learning et la présentation de produits (+ 13 %) sont, dans une moindre mesure, des domaines en expansion. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 14/06/2001)