iTunes, le site de vente de musique en ligne d'Apple, ne serait pas au mieux de sa forme. Selon une étude de Forrester Research, les transactions mensuelles d'iTunes auraient enregistré une chute...

iTunes, le site de vente de musique en ligne d'Apple, ne serait pas au mieux de sa forme. Selon une étude de Forrester Research, les transactions mensuelles d'iTunes auraient enregistré une chute de 58% entre avril 2004 et juin 2006 aux Etats-Unis. L'étude se base sur près de 2 800 transactions effectuées par carte de crédit sur le site iTunes Store.

En outre, le montant moyen des achats effectués sur cette plate-forme aurait diminué de 17%. Ce qui aurait entraîné une baisse du chiffre d'affaires de 65%!
 
Le premier semestre 2006 a ainsi mis fin à deux années de croissance importante. En effet, en avril 2004, sur 1 000 foyers sondés, les Américains effectuaient en moyenne deux transactions par mois d'une valeur d'environ 3,55 dollars.
 
Et en janvier 2006, le nombre de transactions mensuelles avait été multiplié par sept: les foyers américains effectuaient alors 17 transactions par mois pour un montant par transaction de 6,69 dollars. Mais entre janvier et juin 2006, la valeur moyenne de chaque transaction a chuté pour s'établir à 2,97 dollars...
 
Mais Apple n'a pas tardé à réagir aux affirmations de Forrester. Selon Natalie Kerris, une des porte-paroles de la firme à la Pomme, Apple conteste ces chiffres. Sans donner de chiffres précis, elle affirme tout de même qu'iTunes se porte plutôt bien puisque 1,5 milliard de titres ont déjà été vendus depuis la création de la plate-forme.
 
Par ailleurs, Forrester établit un constat plus alarmant concernant la vente de musique en ligne. Il apparaît que seulement 3% des Américains téléchargent des titres de musique sur iTunes. La plupart préfère donc encore acheter des CD's. En outre, une majorité d'internautes n'achète que quelques morceaux par mois et les ventes sur iTunes sont alors tirées vers le haut grâce un petit noyau de gros consommateurs.
 
Et les protections anti-copie, les fameux DRM (Digital Rights Management), pourrait freiner les internautes susceptibles de se procurer de la musique en ligne. Ainsi, le site de téléchargement eMusic propose 1,7 million de titres sans DRM. Et ça marche : il est devenu la deuxième plate-forme préférée des Américains derrière iTunes.
 
Mais une autre étude du cabinet Piper Jaffray vient contredire l'étude de Forrester Research. Selon ce cabinet, le nombre de titres vendu par semaine sur iTunes a augmenté de 78% entre janvier et septembre 2006 par rapport à la même période l'an dernier. Au total 695 millions de morceaux de musique auraient été vendus pendant ces neuf mois... Peut-être que les résultats d'iTunes au deuxième semestre nous en apprendront un peu plus...
 
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 14/12/2006)