Les ayants droit font front commun contre YouTube! Viacom, dont Google estime les accusations dangereuses pour le bon fonctionnement d'Internet, frappe de nouveau. La major, épaulée par NBC Universal, vient de déposer une nouvelle plainte...

Les ayants droit font front commun contre YouTube! Viacom, dont Google estime les accusations dangereuses pour le bon fonctionnement d'Internet, frappe de nouveau. La major, épaulée par NBC Universal, vient de déposer une nouvelle plainte contre la plate-forme de partage de vidéos. Les deux groupes accusent YouTube d'avoir diffusé illégalement des extraits du reportage du journaliste Robert Tur sur les émeutes de Los Angeles en 1992.
 
Cette nouvelle accusation s'inscrit en complément de celle lancée par le journaliste, directeur du Los Angeles News Service. Celui-ci avait porté plainte en juillet 2006 contre la filiale de Google.
 
Les deux groupes récusent l'argument de la firme de Mountain View, qui s'était réclamée la semaine dernière du DMCA (Digital Millenium Copyright Act) pour revendiquer la légitimité de sa plate-forme de partage de vidéos face aux accusations de Viacom.
 
Selon les deux propriétaires de contenu, rapporte Le Monde, "le Congrès ne peut avoir voulu une situation si évidemment injuste [...] où YouTube peut échapper à ses responsabilités pour une activité commerciale de cette nature. [...] Ainsi YouTube continuerait à profiter de contenus illégaux et de la protection de la loi, tout en reportant sur des milliers ou des millions de propriétaires de droits d'auteur le coût de la surveillance du site YouTube".
 
D'autant que, précisent-ils, le site de partage de vidéos dispose déjà d'un filtre de vidéos, appliqué sur les contenus à caractère pornographique. C'est pourquoi ils réclament de la plate-forme communautaire qu'elle filtre la totalité des contenus.
 
Google peut-il trouver une issue au problème des droits d'auteur sur YouTube? En effet, les plaintes s'accumulent ces derniers temps. Récemment, la Premier League, le championnat anglais de football de première division, et Bourne, une maison de disques indépendante, sont également montées au créneau contre la plate-forme.
 
Enfin, Newscorp. et NBC devraient lancer à leur tour une nouvelle plate-forme de vidéos pour lutter contre la diffusion illégale de leurs contenus. Celle-ci proposera, en majorité gratuitement, des films, séries et vidéo-clips en provenance des catalogues des deux sociétés.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 09/05/2007)