Sony Pictures et Warner Bros ont annoncé le mois dernier un accord sur la mise en place d’une technologie de cryptage (DTCP) pour la transmission numérique de contenus. L’ensemble des majors viennen...

Sony Pictures et Warner Bros ont annoncé le mois dernier un accord sur la mise en place d’une technologie de cryptage (DTCP) pour la transmission numérique de contenus. L’ensemble des majors viennent d’annoncer deux initiatives majeures. D’un côté, les studios MGM, Paramount, Universal et Warner Bros se sont associés pour lancer MovieFly, un service de téléchargement de films sur Internet, s’appuyant sur un dispositif technique développé par Sony. De l’autre, Walt Disney et News Corp (qui possède 20th Century Fox) vont mettre en place prochainement un système de Video On Demand (VOD) accessible à partir du portail Movies.com. Ces deux services devraient être opérationnels au 1er trimestre 2002. Ils permettront aux utilisateurs de télécharger depuis l’Internet des films issus des catalogues des studios ainsi que des nouveautés, dont la fenêtre de diffusion sera équivalente ou même inférieure à celle du pay-per-view (45 à 60 jours après celle de la vidéo). Bien que la tarification n’ait pas été révélée, le tarif moyen devrait être de 4 dollars par film. Les calendriers d’implémentation de ces nouveaux systèmes restent incertains. La rapidité du développement des accès broadband auprès des foyers, nécessaire à la viabilité de tels services, est le point principal d’incertitude. Disney a donc décidé de rendre son système compatible avec les systèmes de VOD sur réseaux câblés. Toutefois, en investissant suffisamment tôt le marché de la vidéo sur Internet, l’intention des studios est de décourager le développement de systèmes tiers, ainsi que les habitudes de piratage chez les consommateurs. (information fournie par l’ambassade de France à Washington). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 12/10/2001)