c'est clair, parie résolument sur l'avenir multimédia et interactif d'Internet. Depuis le début de l'année, la société n'a cessé d'acheter des technologies complémentaires aux siennes pour globalis...

c'est clair, parie résolument sur l'avenir multimédia et interactif d'Internet. Depuis le début de l'année, la société n'a cessé d'acheter des technologies complémentaires aux siennes pour globaliser son offre (Intersé spécialisée dans le suivi d'activité sur un site le 3 mars, WebTV -internet sur poste de TV- le 14 avril, Comcast -cable-modem- le 9 juin, Cooper & Peters -outils Java pour Internet- le 13 juin, Navitel -téléphonie sur le Net- le 29 juin, LinkAge Software -messagerie électronique- le 30 juin et enfin VXtreme le 5 août -voir la revue de presse du 06/08-). Son offre s'articule autour de son logiciel NetShow qui comportera, dans sa prochaine version, toutes les technologies venant d'être acquises dans le domaine de la vidéo sur le Net. Microsoft a aussi pris une participation chez Progressive Network et chez VDOnet, troisième acteur de ce marché naissant. Microsoft améliore sa norme baptisée Active Streaming Format qui devient le "Windows de la vidéo sur Internet". Son logiciel NetShow sera disponible gratuitement pendant quelques mois, tout comme l'est son navigateur Internet, Explorer. Les logiciels serveurs et les outils permettant de développer des applications de vidéo sur le Net ne seront bien sûr pas gratuits, et surtout seul Microsoft sera désormais responsable de leur évolution. L'arrivée de Microsoft sur ce marché permet sa crédibilisation ce qui ravit les éditeurs de logiciels positionnés sur ce créneau. (Les Echos - 07/08/1997)