Apple, Google et Napster ont-ils violé d'anciens brevets pour installer leurs services de VOD? Intertainer, une ancienne plate-forme de distribution de films en ligne, vient de lancer une...

Apple, Google et Napster ont-ils violé d'anciens brevets pour installer leurs services de VOD? Intertainer, une ancienne plate-forme de distribution de films en ligne, vient de lancer une procédure contre les trois firmes qu'elle accuse d'avoir enfreint un de ses brevets, déposé en 2001 et validé en 2005. 
 
Fondée en 1996, la société proposait des films en streaming et en vidéo à la demande. Financée par des groupes comme Intel, Microsoft ou encore Sony, elle avait fait figure de précurseur, et comptait en 2002, plus de 150 000 clients. Cette même année, elle avait dû plier face à la concurrence de Movielink.
 
Le dernier salarié d'Intertainer, Jonathan T. Taplin, son fondateur, estime que les trois sociétés incriminées utilisent sans permission son brevet. Celui-ci, ratifié en 2005, protègerait la "gestion, la distribution et la vente de médias numériques de différents fournisseurs". Il demande des dommages et intérêts dont le montant n'a pas été spécifié, ainsi qu'une injonction permanente.
 
Cette plainte annonce-t-elle la bataille du pot de terre contre les pots de fer? Cela reste encore à prouver, car, à la date du dépôt de brevet en 2001, certaines plates-formes, comme RealNetworks proposaient déjà l'option de vidéo à la demande. A suivre...
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 05/01/2007)