Jean-René Fourtou et les instances dirigeantes de Vivendi Universal (VU) ont donc fait leur choix : ce sera le groupe américain General Electric (GE), par le biais de sa chaîne de télévision NBC ...

Jean-René Fourtou et les instances dirigeantes de Vivendi Universal (VU) ont donc fait leur choix : ce sera le groupe américain General Electric (GE), par le biais de sa chaîne de télévision NBC, qui rachètera Vivendi Universal Entertainement (VUE), selon un accord de principe récemment signé. De cette cession naîtra NBC Universal, sixième groupe de divertissement au monde, avec un chiffre d’affaires évalué à 45 milliards de dollars.

L’opération de VU est très bien considérée par les experts du secteur, qui la qualifie de « très belle opération stratégique » permettant au groupe français de conserver quelques intérêts dans l’audiovisuel américain, puisqu’il conserve 20 % de la nouvelle entité, au moment où la publicité commence à relever la tête aux Etats-Unis.

En terme financier, VU devrait pratiquement atteindre l’objectif de 14 milliards de dollars qu’il s’était fixé pour la cession de VUE. Ses 20 % de parts dans NBC Universal lui rapportent en effet 9 milliards de dollars, auxquels il faut ajouter 3,8 milliards en cash et 1,6 milliards de reprise de dette. La participation de VU dans VUE devrait donc être valorisée à 13,6 milliards de dollars.

Ce mercredi 3 septembre au matin, l’action de VU bondissait de 5,06 % à 17,44 euros, dans un marché en hausse de 1,43 %, signe que les marchés réagissaient positivement à cette annonce. Il ne reste plus à VU qu’à s’orienter franchement en direction des télécommunications, opération engagée, semble-t-il, par une montée à 51 % dans le capital de Maroc Telecom, décidée mardi dernier par le conseil d’administration de VU.

(Atelier groupe BNP Paribas – 03/09/03)