Wanadoo a choisi d'élargir sa gamme d'abonnements, restreinte jusqu'à présent à un ensemble d'offres d'accès illimité, segmentées selon le débit. Dès le 3 février, le fournisseur d'accès à...

Wanadoo a choisi d’élargir sa gamme d’abonnements, restreinte jusqu’à présent à un ensemble d’offres d’accès illimité, segmentées selon le débit. Dès le 3 février, le fournisseur d’accès à Internet lancera de nouvelles offres, facturées cette fois selon la durée de connexion consommée, et le volume de données téléchargées.
La nouvelle offre se décline en cinq abonnements, de 14,90 euros pour un abonnement de 20 heures par mois à 128 kilobits de débit, à 29,90 euros pour une durée illimitée de connexion à 512 kilobits avec un téléchargement autorisé de 5 gigaoctets par mois. La facturation à la minute a déjà été adoptée par certains FAI comme Telecom Italia et Neuf Telecom, mais le paiement en fonction du volume de données téléchargées est assez novateur.
Les fournisseurs n’ont, il est vrai, pas d’autre choix que celui de diversifier leur offre ; les abonnements ADSL les plus vendus au grand public se facturent au maximum entre 25 et 30 euros par mois. Il s’agit donc désormais pour les fournisseurs de proposer des offres sur mesure et de nouveaux services aux abonnés. La nouvelle offre de Wanadoo, au prix plancher de 14,90 euros, vise par exemple plus particulièrement les internautes qui en sont à un stade de familiarisation avec le médium Internet, et s’en servent pour le courrier électronique, quelques heures de surf , de chat...
En 2003, la part de marché de Wanadoo dans l’accès à Internet a grimpé de deux points, à 44 %. Sur l’offre haut débit, Wanadoo peut aujourd’hui se targuer de détenir entre 55 et 60 % de parts de marché.