Grâce à une réduction des coûts et à une augmentation des téléchargements de musique en ligne, Warner Bros a quasiment doublé son bénéfice trimestriel. Il a enregistré une hausse de 92 % entre le...

Grâce à une réduction des coûts et à une augmentation des téléchargements de musique en ligne, Warner Bros a quasiment doublé son bénéfice trimestriel. Il a enregistré une hausse de 92 % entre le troisième et le quatrième trimestre 2005 pour atteindre 69 millions de dollars, et ce, malgré une baisse de son chiffre d'affaires de 4 %.
 
Au quatrième trimestre 2005, les ventes de Warner Bros se sont établies à 1,04 milliard de dollars. Le groupe attribue en partie cette baisse à la solidité du dollar sur la période qui a déprécié la valeur du chiffre d'affaires généré à l'étranger.
 
Les investisseurs sont partagés. Certains, positifs, considèrent que la hausse du résultat trimestriel est l'élément essentiel de cette annonce. D'autres, plus négatifs, voient dans la baisse du chiffre d'affaires le signe d'un malaise de l'industrie musicale. "Le tournant des revenus numériques est en avance sur les prévisions", explique Richard Greenfield, analyste chez Pali Capital. "Mais une question clé demeure : A quel point les ventes de musique numérique compenseront le déclin des ventes physiques ?".
 
Sur le dernier trimestre 2005, les revenus générés par les ventes de musique en ligne ont connu une hausse de 30 %. Le chiffre d'affaires de ce segment a atteint 69 millions de dollars.
 
Warner Bros a aussi déclaré publiquement avoir reçu une deuxième citation dans le cadre d'une enquête sur une éventuelle entente entre les majors sur le prix de gros de la musique en ligne.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 15/02/2006)