organisateurs du Mondial 98, cet évènement devrait être suivi par 10 000 hommes de presse et 100 000 autres accrédités. Un nouveau système multimédia centralisé de traitement de l'information a été ...

organisateurs du Mondial 98, cet évènement devrait être suivi par 10 000 hommes de presse et 100 000 autres accrédités. Un nouveau système multimédia centralisé de traitement de l'information a été élaboré par France Télécom pour l'acheminement, Sybase Software et Hewlett-Packard pour le logiciel et la maintenance, le tout développé et intégré par EDS. Ce système sera utilisé aujourd'hui pour la première fois à l'occasion du tirage au sort des équipes. Comme l'explique Gérard Gouillou, chef du projet technologique de la coupe du monde chez EDS "nous avons créé une base de données unique dotée d'un moteur de distribution intelligent qui alimente simultanément en trois langues (français, anglais, espagnol) et en quasi-temps réel différents moyens de lecture (Internet, Intranet, Minitel, pagers, systèmes cellulaires, supports graphiques ...) en fonction de la destination des informations pour le grand public ou les professionnels". Non seulement, le bureau de diffusion de l'information du CFO pourra valider ses données une seule fois avant publication, mais EDS, en centralisant l'information, a pu également mettre en place un dispositif ultra sécurisé constitué de multiples redondances de réseaux entre les dix centres de presse régionaux et le centre international des médias de Paris. Selon Michel Platini, co-président de la Coupe du monde "on a les quatre meilleurs pour la technologie, cela devrait déboucher sur le meilleur outil d'information possible". (Les Echos - La lettre de l'Audiovisuel - 04/12/1997)