Sur le seul mois de mars, le site Yahoo a reçu 30 millions de visiteurs. 12 millions d'entre eux se sont enregistrés auprès de la société et lui ont confié des informations (adresse, site et thémes ...

Sur le seul mois de mars, le site Yahoo a reçu 30 millions de visiteurs. 12 millions d'entre eux se sont enregistrés auprès de la société et lui ont confié des informations (adresse, site et thémes préférés). 1 700 sociétés ayant déjà placé leur publicité sur les diverses pages d'accueil versent, en moyenne, 23 dollars à Yahoo pour un millier de "panneaux publicitaires" consultés. Après avoir comptabilisé en décembre 1997, 59 millions de pages lues par jour, 65 millions le mois dernier, Yahoo espère dépasser très prochainement les 100 millions de pages par jour. Son président, Timothy Koogle, explique "nous avons dépassé le stade des services de navigation sur le Web". Ayant pour objectif d'être le point de passage obligé des consommateurs, Yahoo a multiplié sa présence et créer des services locaux, en association avec Softbank, dans treize des principaux pays industrialisés. Son offre s'est segmentée en différentes catégories : informations (dont les nouvelles générales, la finance, le sport, la météorologie), les services de proximité (12 grandes villes américaines sont couvertes), les sites pour les enfants (yahooligans) et les services dits de communauté. Ces derniers concernent la messagerie électronique et bientôt, en association avec IDT Communications et MCI, la téléphonie sur Internet. Par ailleurs, un accord a été passé entre Yahoo et First USA pour coémettre une carte de crédit Visa à son nom "nous gagnons de l'argent d'abord avec les clients qui demandent la carte, puis sur la marge d'intérêt de l'encours de crédit qu'ils génèrent". Bien que ne disposant pas de chiffres fiables sur le commerce sur Internet, Timothy Koogle estime que celui-ci est promis à un bel avenir et précise que Yahoo compte y participer. (La Tribune - 29/04/1998)