Les gens achètent ce que les gens qui leur ressemblent achètent. C'est la théorie sur laquelle semble miser Yahoo. Pour développer Yahoo Shopping, Yahoo lance la Shoposphere et mise sur le...

Les gens achètent ce que les gens qui leur ressemblent achètent. C'est la théorie sur laquelle semble miser Yahoo. Pour développer Yahoo Shopping, Yahoo lance la Shoposphere et mise sur le phénomène de la communauté. Chaque internaute peut constituer une liste de produits qu'il aime et indiquer où il est possible de l'acheter.

Il suffit d'avoir un identifiant Yahoo pour se connecter à la Shoposphere. Ensuite, l'internaute choisit le thème de sa liste. Il y ajoute les produits un à un en les cherchant sur Yahoo Shopping qui indexe 15 millions de produits en ligne et compte bien augmenter encore son catalogue. Quand l'internaute cherche les produits dans l'annuaire de Yahoo shopping, il se voit proposer des liens publicitaires sponsorisés. On peut imaginer c'est une grosse de revenus pour le géants Internet.

L'internaute peut voter pour les listes qui lui ont semblé utiles. Ainsi, sur la page d'accueil de la Shoposphere, on trouve le classement des listes les plus récemment postées mais aussi des listes jugées les plus utiles par les internautes.

La liste des objets pour un vrai faux dîner jugée parmi les plus utiles par la communauté Yahoo (cliquez pour agrandir)

Le système "Pick List" permet de faire partager les objets que l'on aime avec tous les internautes sur Yahoo Shopping, par courriel ou même via des flux RSS.

Les internautes peuvent laisser des commentaires sur la liste consultée. Yahoo joue donc sur les listes par affinités et l'importance des communautés sur le net pour concurrencer les géants du commerce en ligne comme eBay, craigslist. L'annonce de la Shoposphere de Yahoo se fait au moment où Google dévoile sa Google Base .

(Atelier groupe BNP Paribas - 17/11/05)