Les sites de networking social sont à la mode en ce moment. Friendster, crée en plein coeur de la Silicon Valley en 2002 et revendiquant plus de 20 millions de membres est certainement le plus...

Les sites de networking social sont à la mode en ce moment. Friendster, crée en plein coeur de la Silicon Valley en 2002 et revendiquant plus de 20 millions de membres est certainement le plus connu. Et nous connaissons tous le fameux réseau professionnel LinkedIn . Le principe en est assez simple : un groupe se forme sur Internet autour d'un intérêt commun, avec des règles d'entrée et de participation précises.

Pour LinkedIn, c'est le principe du parrainage qui prévaut, et le centre d'intérêt est clairement business. Mieux que nos fameux Groupes ou forums d'antan, car utilisant plus profondément les fonctionnalités du Web. Et très performant, dans un monde ou le réseau et le carnet d'adresse fait le business et l'emploi. LinkedIn recense déjà à travers le monde plusieurs millions d'utilisateurs ! Et la Silicon Valley, dans laquelle le réseau à une importance fondamentale, est très friande de ce genre de nouveauté.

Yelp : networking social appliqué(cliquez pour agrandir)

De multiples usages sont possibles pour ces sites, autour de tous les centres d'intérêts imaginables ! Un site s'impose aujourd'hui sur ce principe dans la baie de San Francisco : www.yelp.com . L'idée du site est extrêmement simple : aider les utilisateurs à trouver près de chez eux ce dont ils ont besoin ! Un dentiste, un restaurant, un bon boucher, une papeterie....Et pour cela, demander à un cercle d'amis connus et signalés au site, qu'ils vous recommandent le meilleur endroit. Grâce au Web...

Prenons un exemple : supposons que vous vouliez trouver l'endroit le plus romantique de San Francisco pour boire le meilleur Bloody Mary. Qui mieux que vos amis, que vous connaissez et en qui vous avez confiance, pour vous renseigner ? Vous posez la question à Yelp, indiquez le nom et le mail de quelques bons amis susceptibles d'avoir la réponse, et Yelp s'occupe de tout. Bon, mais quel intérêt de passer par un intermédiaire ? Si vos amis n'ont pas la réponse, alors Yelp va essayer de contacter les amis de vos amis... Et vous renverra une réponse claire, vous donnant l'adresse exacte et une carte de la localisation de l'endroit.

Progressivement, le site s'est enrichi d'autres fonctionnalités, toujours liées à la création d'un réseau de confiance. Le site comporte maintenant des critiques de restaurants, de boutiques, d'endroits pour faire la fête, réalisées par ceux qui s'appellent dorénavant les « Yelpeurs ». Et chacun peu noter les critiques des autres, pour accorder un degré de confiance aux différents membres du réseau. Tout un exercice, avec ces compétitions bon enfant, ses héros, ses fans.

Crée il y a un an par Max Levchin, cofondateur de PayPal, le site a un modèle économique simple : il se rémunère sur la publicité contextuelle amenée par les différentes demandes des utilisateurs. C'est le modèle Google ! Simple sur le papier, mais difficile à réaliser. Les 100 millions de dollars empochés par Max Levchin lors de la vente de PayPal à eBay lui permettent d'attendre un peu avant de dégager des premiers profits qui seront nécessairement basés sur la popularité du site. Le site est encore en version bêta, et à la recherche d'un modèle économique plus fin.

Essayer Yelp, c'est l'adopter ! Le réseau social dans ce qu'il a de moins intrusif et de plus convivial. Malheureusement, il faudra attendre encore un peu avant de voir Yelp arrivé en France. L'extension de la couverture du site au-delà de San Francisco est en cours, mais l'équipe prévient : cela va prendre un peu de temps. Alors, une nouvelle idée pour un entrepreneur Français ?

Dominique Piotet
A San Francisco pour l'Atelier

(Atelier groupe BNP Paribas - 04/11/05)