directeur général du groupe, Alain Weill a confirmé hier ses intentions "nous avons bon espoir de lancer NRJ TV pour le premier trimestre 1998". Ayant déjà été conventionnée par le CSA, NRJ TV sera ...

directeur général du groupe, Alain Weill a confirmé hier ses intentions "nous avons bon espoir de lancer NRJ TV pour le premier trimestre 1998". Ayant déjà été conventionnée par le CSA, NRJ TV sera une "vraie chaîne musicale, pas une chaîne au rabais ou un studio de radio filmé". Fun TV, la chaîne de son concurrent Fun Radio, associé à M6, diffusée sur le bouquet numérique TPS depuis janvier s'est voulue au contraire une "radio filmée" ouverte aux auditeurs de Fun Radio adepte de "la libre antenne". Des négociations avec le concurrent CanalSatellite Numérique portant sur le montant de la redevance par abonné qui serait reversé à NJR sont actuellement en cours, mais sont loin d'être achevées. "Nous discutons avec tout le monde, sans exclusive et sans précipation". Son coût de lancement serait compris entre 100 et 150 millions de F. Alain Weill a confirmé également hier son intérêt pour la chaîne MCM-Euromusique. (Les Echos - La Tribune - Le Figaro - 12/09/1997)