Retail

CES 2018 : Les constructeurs automobiles veulent faire bouger le retail

  • 15 Jan
    2018
  • 2 min

Lors du CES de Las Vegas, Toyota a dévoilé e-Palette et expliqué sa vision de la mobilité dans la Smart City et le secteur de la grande distribution.

Les constructeurs automobiles sont des acteurs bien connus de la Smart City. Ils produisent des véhicules de moins en moins polluants – au nom du développement durable et du respect de l'environnement – et de plus en plus connectés – pour se déplacer plus intelligemment et plus en sécurité. Désormais, ils entendent également transformer le Retail. e-Palette, conçue par Toyota, se veut une plateforme et un outil au service des consommateurs comme des commerçants. Complètement électrique et autonome, le véhicule, qui s'inscrit dans le paysage de la Smart City, présente également le nouveau visage du e-commerce et de la grande distribution, en permettant à la fois de transporter les individus de leur domicile jusque dans les magasins, mais aussi d'amener les magasins aux individus. e-Palette sera donc à la fois une navette (un service de déplacement partagé, un bureau itinérant) et le futur du Retail mobile (pour le transport, la livraison et la vente de marchandises). Akio Toyoda, président et directeur général de Toyota Motor Corporation et petit-fils du fondateur du groupe, explique : « nous souhaitons que la voiture soit un assistant personnel sur roues, capable d'anticiper vos besoins grâce à une intelligence artificielle prédictive ». Et de rappeler son objectif : « faire passer Toyota d'une compagnie automobile à une entreprise de mobilité ». Une alliance de partenaires commerciaux, dont sont aujourd'hui membres Amazon, Uber, DiDi, Pizza Hut et Mazda, accompagne le projet. e-Palette devrait être testée à partir de 2020, aux États-Unis notamment.

Rédigé par Marie-Eléonore Noiré