Selon un sondage Ipsos réalisé en France et en Allemagne, pour le compte du site de vente de vins rouges et blancs, 62 % des Français interrogés avouent ne pas connaître le terme commerce électroniq...

Selon un sondage Ipsos réalisé en France et en Allemagne, pour le compte du site de vente de vins rouges et blancs, 62 % des Français interrogés avouent ne pas connaître le terme commerce électronique. Toutefois, alors qu'un Français sur cinq a déjà effectué un achat en ligne, 72 % des consommateurs interrogés (reliés à Internet ou non) sont prêts à faire un jour leurs courses sur Internet. 28 % seulement ne feront jamais d'achats par ce biais. Ce qui attire surtout les consommateurs, ce n'est pas l'espoir d'y trouver des prix plus bas (20 % seulement y sont sensibles), mais surtout la possibilité de commander à domicile à toute heure (42 %), de comparer les offres (32 %) ainsi que la diversité et le choix des produits (28 %). Les voyages et les loisirs arrivent à égalité avec les livres et les CD (45 % chacun) dans les intentions d'achat. 50 % des sondés ne comptent pas dépenser plus de 500 F et un quart ne dépasseront pas 200 F. 60 % mettent en avant la sécurisation des paiements en ligne comme principal frein à l'achat sur le net, 54 % évoquent l'absence de contact humain. Les Allemands semblent en revanche plus familiarisés avec le e-commerce. 25 % des personnes connectées ont déjà effectué des achats en ligne. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 29/03/2000)