Hispasat IC. Selon les termes d'un contrat de 560 millions de F, Aerospatiale devra livrer le satellite fin 1999 "c'est un projet de grande portée qui ne se limite pas à la construction de satellite...

Hispasat IC. Selon les termes d'un contrat de 560 millions de F, Aerospatiale devra livrer le satellite fin 1999 "c'est un projet de grande portée qui ne se limite pas à la construction de satellites". Hispasat IC conçu comme un satellite de transition, pèsera plus de 3 tonnes, offrira 24 nouveaux émetteurs pendant ses quinze ans de vie utile. Il couvrira toute la péninsule Ibérique, l'ensemble du continent européen, la Russie et tout le continent américain. Ayant comme principaux actionnaires Retevision (30,3 %), Telefonica (22,7 %), Argentaria (19 %), le ministère espagnol de la Défense (18 %), Hispasat intéresse également le luxembourgeois Astra ainsi que d'autres groupes étrangers. La fusée américaine Atlas IIAS de Lockeed Martin a été choisie pour lancer le nouveau satellite d'Hispasat. (Les Echos - 18/12/1997)