Dans un contexte de forte croissance du commerce électronique au cours des dernières fêtes de Noël, les résultats trimestriels d’Amazon étaient particulièrement attendus. Ils sont en demi-teinte. ...

Dans un contexte de forte croissance du commerce électronique au cours des dernières fêtes de Noël, les résultats trimestriels d’Amazon étaient particulièrement attendus. Ils sont en demi-teinte. Point positif, le chiffre d’affaires de la société fondée par Jeff Bezos progresse de 28 % par rapport au quatrième trimestre de l’année 2001, pour atteindre 1,4 milliards de dollars. Ce résultat est correspond aux taux de croissance du e-commerce aux Etats-Unis (entre 25 et 28 %). Sur le plan commercial, Amazon a misé sur deux stratégies payantes : une politique agressive sur les prix, et la mise en avant d’une nouvelle catégorie de produit qui a été fortement achetée en ligne aux Etats-Unis : les vêtements. Point négatif d’Amazon, le résultat net. Les bénéfices nets (norme GAAP) de la société au 4ème trimestre 2002 sont seulement de 3 millions de dollars, contre 5,1 millions au 4ème trimestre 2001. Plus préoccupant, les résultats annuels d’Amazon sont toujours déficitaires : 149 millions de dollars, contre certes 567 millions de dollars de pertes en 2001. Côté Amazon, on s’estime cependant satisfait de la croissance du CA annuel (+26 %), de la réduction des pertes annuelles, et de la forte croissance (+70 %) du chiffre d’affaires des filiales à l’étranger (Japon, France, Allemagne, Royaume-Uni). (Atelier groupe BNP Paribas – 27/01/2003)