Après Wanadoo, le service en ligne de France Télécom (310 000 abonnés aujourd’hui) qui vise pour la fin de l’année les 450 000 abonnés, c’est au tour d’AOL, contrôlé par Vivendi de lancer une import...

Après Wanadoo, le service en ligne de France Télécom (310 000 abonnés aujourd’hui) qui vise pour la fin de l’année les 450 000 abonnés, c’est au tour d’AOL, contrôlé par Vivendi de lancer une importante offensive commerciale avec en ligne de mire “le leadership du marché fin 1999”. Depuis son lancement sur le marché français il y a trois ans, c’est la première fois qu’AOL réalise une campagne publicitaire à la télévision, dotée d’un budget de “plusieurs millions de F”, relayée dans la presse (kits de connexion). Stéphane Treppoz, le nouveau PDG d’AOL et CompuServe France, estimant que “le marché de l’Internet en France a doublé en un an et qu’il va encore doubler en un an”, déclare que le chiffre d’affaires d’AOL-CompuServe France devrait passer de 150 millions de F en 1998 à 300 millions l’an prochain. La publicité sur le site “portail” aol.Fr et le commerce électronique représenteront “20 % du chiffre d’affaires” dans les deux ans à venir. En attendant, il assure que “l’équilibre financier sera atteint dès 1999”. Venant s’ajouter à un tarif attractif (95 F/mois pour l’accès illimité), Stéphane Treppoz mise notamment sur “la nouvelle interface AOL 4.0 qui arrivera en novembre” pour séduire ses nouveaux abonnés. (Les Echos - La Tribune - le Figaro - 09/09/1998)