Après l'Europe du Nord, le Royaume-Uni et le Japon, Autobytel veut s'installer en France et en Allemagne. Créé en mars 1995 par Peter Ellis, Autobytel propose aux consommateurs de passer commande ...

Après l'Europe du Nord, le Royaume-Uni et le Japon, Autobytel veut s'installer en France et en Allemagne. Créé en mars 1995 par Peter Ellis, Autobytel propose aux consommateurs de passer commande de leur véhicule sur Internet et s'engage à le trouver dans les 24 à 48 h dans son réseau de 3 000 concessionnaires aux Etats-Unis. Autobytel propose aussi la possibilité de trouver un financement, une assurance ou d'obtenir une garantie. Le service est totalement gratuit pour le client. Autobytel se rémunère sur les droits d'accès payés par les concessionnaires (entre 500 et 7 500 dollars par mois). 3,5 millions de personnes ont déjà consulté le site. En une année, Autobytel a réalisé 9 milliards de dollars de transactions. Au cours des quatre derniers trimestres, Autobytel a réalisé un chiffre d'affaires de 31 millions de dollars et une perte de 21,6 millions. Son chiffre d'affaires devrait atteindre cette année 37 millions de dollars. Selon une étude du cabinet J.D. Power, 25 % des acheteurs de voitures aux Etats-Unis ont en 1998 effectué une recherche préalable sur Internet. Ils étaient 40 % au premier trimestre 1999 et devraient atteindre 60 % fin 2000. A cette date, 5 % des achats de voitures devraient se faire online. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)